Nous franchissons donc le passage Main Street – Adventureland. La première chose qui se présente à nous est la photolocation avec les Disney Fairies. Au vu de l’attente et de notre non motivation nous nous enfonçons un peu plus dans Adventureland. Nous voyons du coup The Swiss Family Tree House, nous nous décidons donc à le gravir.

* Swiss Family TreeHouse

Très proche de la version française, nous constatons tout de même une chose non négligeable : la qualité et l’état des décors qui font du coup plaisir et non peine à voir. Tout les mécanismes fonctionnent et semblent « neufs ». Nous gravissons marche par marche l’arbre qui semble être beaucoup plus « secure » que celui de notre contrée. Arrivés à mi-chemin celui-ci nous offre une jolie vue non sur le château mais sur le Space Mountain local.

Ce walk through nous fait déambuler dans une partie calme, ombragée et sereine, nous avons beaucoup aimé.

Avis : ++

Remarque : walk through, non accessible aux personnes en fauteuils

Une fois sortis de l’arbre, nous dépassons les tapis magiques d’Aladdin, ayant la même chose aux Studios en France, nous l’évitons, mais n’évitons pas l’eau projetée par un dromadaire juste devant celui-ci. Rafraichissant.. mais sympa.

Jungle Cruise nous est alors enfin accessible, je voulais vraiment la faire… Nous descendons et là pas de bol l’attraction est fermée… Nous y reviendrons quelques jours plus tard et allons donc voir de quoi il retourne à Enchanted Tiki Room.

* Enchanted Tiki Room

Nous nous retrouvons dans un spectacle composé d’audioanimatronics ailés. Je ne peux m’empêcher de penser à l’attraction « Carnaval de Venise » à EuropaPark. Très joli, cela fait une pause dans la journée qui s’annonce chargée. Ce spectacle a une espèce de charme désuet qui nous a plu.

Avis : ++

Remarque : Spectacle d’audioanimatronics.

Viens alors une attraction mythique de la firme : Pirates Of the Carribbean.

* Pirates Of The Carribbean

Avant toute chose une petite photo avec Dingo à la mode Pirates avant de nous lancer dans l’aventure qui pointe à 5 min d’attente. Le ride nous semble familier mais à la fois tellement différent de la version française. Une seule descente, Jack Sparrow qui apparait une paire de fois, un écran d’eau avec Barbossa, les scènes dans des ordres différents. L’attraction est à l’origine du film, et le film se retrouve dans l’attraction, la boucle est bouclée. Du coup nous perdons les repères d’une attraction faite maintes fois en France. Nous retrouvons le plaisir de faire une attraction pour laquelle en France nous voyons plus les défauts et les effets manquants voir animatronics en panne que les qualités. Et nous avons apprécié !

Avis : +++

Remarque : dark ride

A suivre : Frontierland et un Splash Mountain plein de surprises…

« »