Jeudi 12 Avril 2012 rendez-vous était pris avec la souris parisienne pour fêter son vingtième birthday. Le menu s’annonçait alléchant, certaines choses ont été au-delà de nos espérances, d’autres nous ont déçus, mais une seule chose ne nous aura pas étonné, la SNCF et ses sens innés de la ponctualité et de l’orientation.

La journée commence à 4h50 du matin, avec un réveil qui sonne à peine 3h30 après l’avoir réglé. Ce qui donne un super mal aux cheveux. Mais c’est pour la bonne cause, on prend les sacs, la totomobile et direction la gare, on se prend pas la tête on la gare au parking payant (gasp 35€ la note mais bon ça évite de louper le train) et on retrouve Lili & Magicland deux copains pour faire le trajet jusqu’à Marne La Vallée.

Le train est à quai à l’heure 5h50, au passage de Le Creusot il semble ralentir et un premier appel retentit plus loin, 24 min de retard.. bon arrivée 8h05 c’est encore raisonnable.. 30 minutes après « actes de vandalisme sur les voies, le train est détourné, les contrôleurs passeront blablabla », pas de contrôleur à l’horizon mais on est bel et bien à l’arrêt quelque part en région parisienne. Puis nouveau changement de programme, le contrôleur passe nous informer qu’on passera d’abord par Charles de Gaulle puis par Marne La vallée *et tiens si on faisait un détour par Lille avant*. Le contrôleur redisparait suite à notre séance de râlage devant le manque d’infos. Pendant ce temps là on consulte les applications Android : 1h de retard à Marne La Vallée… Le train redémarre et là dix minutes après nouvel appel « nous arrivons en gare de Marne La Vallée » WTF ??? finalement nous sommes contents mais la famille à côté dépitée car leur voyage en avion se profile mal.

A peine descendus nous speedons direction le parc, il est déjà 9h bien passées, on passe la fouille de sac, puis le piquet de grève FO que nous esquivons rapidement, on passe un barrage filtrant auquel on présente nos PA (oui on veut participer au speech de Mr Gas et au flash mob des CM). Après avoir franchi les Fantasia Gardens des casts nous orientent vers la droite du DisneyLand Hotel, où il y a déjà énormément de monde *gulps*

Nous croisons Marc puis Alex nous rejoint et nous attendons bien sagement. Coup de bol des CM juste à coté de nous ouvrent l’accès aux portillons situés sous l’hôtels et nous sommes les premiers devant notre accès. Le temps passe, Alexia nous rejoint. A 9h35 nous sommes enfin débloqués et franchissons parmi les premiers les portillons, nous passons la gare (même pas le temps de voir clochette et le panneau anniversaire), récupérons le programme collector et un plan à la sauce 20eme annif’, là une CM nous oriente sur la droite de Town Square et son collègue 2 m à sa droite nous dit d’aller à gauche.. Euh les copains faut accorder vos violons. Nous partons donc sur la droite où s’amassent déjà quelques dizaines de personnes (on est au troisième rang et on voit bien le podium où aura lieu le discours de sir Gas). Devant nous est disposé l’espace vital des journalistes, VIP (me semble reconnaître myryam abel d’ailleurs) etc.

 

Puis arrive le Président d’EuroDisney SAS toutes dents scintillantes sorties, bronzage parfait, tailleur parfait nous délivre un discours clair, net et concis avant de laisser sa place à ceux qui font vivre le parc 365j/an : les cast members, le tout sur la musique entrainante (pour le moment) des 20 ans. Voici notre vidéo personnelle :

Voila tit pas que des centaines de CM se pressent sur main street avec une choré plus ou moins bien calée mais qui au final rend bien de par leur investissement et le plaisir qu’ils semblent y prendre ! avec en point d’orgue 2 avions de l’équipe de voltige de l’armée de l’air et l’apparition des personnage sous un déluge de confettis et de 20 dorés. Effet garanti !

Les cordes de délimitations sont enfin enlevées et on peut rejoindre Main Street soit en passant au milieu des CM qui font une magnifique haie d’honneur ou derrière eux si on est trop timides (on aura pris cette option). On voit sur le bord de la route, Mr Gas prendre la pose et faire quelques autographes, démarche sympathique. La vidéo officielle de Disneyland paris (nous n’étions pas bien placés pour filmer dans de bonnes conditions la flashmob)

 (pensée pour Faby qui ne nous a pas vu tellement il était dans la flash mob :P)

En guise de souvenir de cette journée nous voulions avoir le pin’s Edition Limitée, on commence donc la queue devant Harrington où déjà une dizaine de personnes attendent. Le CM du Pueblo Trading Post nous dit de le rejoindre car il en a plusieurs dizaines à sa disposition. On le suit sur Frontierland, et on voit Philippe (dcpiste et meetinger bien connu) dans la première boutique de Frontierland. Nous nous décidons d’abandonner l’idée du Pueblo (trop loin, flemme de marcher) et attendons patiemment notre tour. La CM ne semble pas informée de la limitation de 2 pin’s/personne, ce manque de communication au sein du parc semble avoir eu pour conséquence la vente en multiples exemplaires à des personnes ayant pour simple intention de revendre ce collector dix fois sa somme sur le net à peine sortis de la boutique.

Nos pin’s en poche, nous prenons la direction de DiscoveryLand et du Café Hypérion pour assister à la MasterClass de Tony Baxter qui excusez du peu à juste supervisé la construction du Parc Parisien et est à l’origine de Big Thunder Mountain et Star Tours.

La MasterClass est tout simplement passionnante, cet homme a une façon d’expliquer et de nous communiquer son attachement et sa passion des parcs, qu’on n’a pas vu le temps passer et que mon regret est qu’elle n’ait pas été plus longue cette MasterClass. Après quelques questions posées par les amabassadeurs de DLP, les ambassadeurs des autres parcs du monde lui pose des questions d’internautes qui amènent leur lot d’anecdote et de récit passionnant. La Master Class se termine sur des messages d’Happy Anniversary de CM du monde entier. Une séance de dédicace avec le Maître est prévu mais au vu du monde, nous nous éclipsons assister aux spectacles.

Voici la vidéo de la masterclass filmée par ptitlion&wolfi

A suivre…

« »