Le grapiiiiin…

Tomorrowland

Du côté de Tomorrowland nous allons faire une attraction mainte fois faite du côté français : Buzz Lightyear’s Space Ranger Spin.

*Buzz Lightyear’s Space Ranger Spin :

Comme son homologue français, cette attraction sur le thème de Toy Story a pour but de viser des cibles au moyen d’un pistolet laser tout en essayant d’avoir le meilleur score. Le seul hic c’est qu’ici le pistolet n’est pas détachable du vaisseau donc très difficile à manier et pour viser c’est pas le top du top. Mais on passe tout de même un bon moment.

Avis : ++

Remarque : jeu de shoot, FP disponibles.

En sortant, nous apercevons le Carroussel Of Progress qui nous fait de l’œil. Sans attente et ne sachant pas de quoi il retourne nous fonçons dedans.

* Walt Disney’s Carroussel of Progress :

C’est l’une des attractions réalisée par Walt Disney himself pour la foire internationale de New York. D’abord déplacée en Californie, elle pris définitivement ses quartiers à Orlando en 1975. Cette attraction suit l’évolution d’une famille au début du XXème siècle, puis en 1920, 1940 et enfin sur le « futur » tel que l’imaginait Walt Disney. La partie où l’on s’installe tourne autour des différentes scènes. L’attraction a un charme fou et pleine de nostalgie, et contempler une attraction réalisée par Walt Disney c’est tout simplement énorme. J’ai pour ma part adoré, par contre attention beaucoup de conversations en anglais, difficile à saisir pour ceux qui n’y comprennent rien.

Avis : +++

Remarque : dark ride qui fleure bon la nostalgie

Une fois sortis nous avons décidé de rendre visite à Stitch, l’expérience diaboliiiique du Dr Jumba.

* Stitch’s Great Escape

Nous pénétrons dans une salle afin de surveiller l’expérience 626 du Dr Jumba. Assis dans une salle en cercle, des harnais se referment sur nous et Stitch apparaît dans la salle.. seulement le facétieux bonhomme bleu décide de se faire la malle…

Avis : très mitigé, j’étais mal à l’aise à la limite de la claustrophobie, et l’attraction est loin d’être un must do. +

Remarque : taille minimale de 1m02, peut effrayer les plus jeunes.

Il est temps désormais de rejoindre l’avant du château pour aller voir le show Dream Along with Mickey.

Dream Along with Mickey

Ce spectacle musical joué plusieurs fois par jour devant le château met en scène Mickey, Minnie et tous leurs amis. Sympa comme tout (et mine de rien ça fait du bien de s’asseoir à même le bitume pour regarder ce spectacle), nous avons passé un très bon moment.

Avis : ++

Remarque : avec le soleil qui commençait à décliner ça renforçait le charme du spectacle.

Une petite vidéo trouvée sur le net qui retranscrit parfaitement le show :

Après le spectacle, la faim se fait sentir, et la gourmandise l’emporte définitivement quand nous nous orientons vers Adventureland et plus particulièrement Aloha Isle.

Adventureland

Aloha Isle

Ici se retrouve le meilleur float de tous les parcs réunis avec du bon jus d’ananas. Que dire si ce n’est miam.. Surtout que le float glace vanille-jus d’ananas est disponible comme crédit snack. Autant se faire plaisir. La carte ici.

Avis : Coup de coeur

Remarque : qu’est ce que c’est bon !

Une fois le snack englouti c’est parti pour un petit tour de nuit dans Adventureland. Nous passons devant Jungle Cruise qui est enfin ouvert *yipaaaa* Nous ne nous faisons pas prier pour embarquer.

* Jungle Cruise

Cette attraction, ouverte en même temps que le parc, est une croisière au milieu de la jungle à bord de petites embarcations. Guidés par une CM très motivée, à la nuit tombée nous sommes conquis par l’ambiance de celle-ci, qui nous transporte dans des contrées lointaines.

Avis : +++

Remarque : FP disponibles.

Après la visite de quelques boutiques il est temps d’aller voir Wishes, le spectacle de sons et lumières se déroulant devant le château.

* Wishes

Très joli feu d’artifice, jolie musique, je le préfère à notre spectacle des Feux Enchantés. Mais Dreams le surpasse largement désormais. Précédé par Magic, Memories&You, une diffusion de petites photos/vidéos très sympas sur le château.
Wishes nous a tellement plu que nous le verrons deux soirs.

Avis : +++

Remarque : arriver en avance pour avoir une bonne visibilité.

Voici notre vidéo du spectacle :

Une fois le spectacle terminé il est temps d’aller manger un bout. Direction le Polynesian pour notre repas au Kona Café. Et pour y aller quoi de mieux que le bateau, à la nuit tombé avec les hôtels allumés c’est juste magnifique. Nous arrivons par la plage du Polynesian et des flambeaux nous mènent jusqu’à l’hôtel.

Kona Café – Polynesian Resort

Ce petit restaurant est tout simplement très bon. Nous l’avons pris en dining plan donc plat+dessert+boisson. La serveuse très disponible et super gentille nous propose du pain polynésien qui ressemble à de la brioche en entrée. Vous trouverez les menus ici.
Je prendrais en ce qui me concerne le Coconut Almond Chicken et Jerem’ s’oriente vers les Pan Asian Noodles. En dessert ce sera crème brûlée banane chocolat pour moi (pour Jerem’ un gateau chocolat/boule vanille) le tout arrosé d’un cocktail coco-ananas et de Sprite.

Coconut Almond Chicken

Pan Asian Noodles

Banana-Chocolate Creme Brulee

La nourriture est très bonne, les lieux sont calmes, que demander de plus ? On est sortis bien calés !

Avis : +++

Il est déjà tard quand nous sortons de l’hôtel, heureusement un CM qui a du être colonel dans l’armée dans une vie antérieure nous demande de nous asseoir « here » et pas ailleurs pour attendre notre car spécial qui nous ramènera à notre hôtel. Nous rentrons épuisés. Une douche et dodo. Le lendemain nous prévoyons une journée un peu plus calme.


« »