City Hall

 

Pour la troisième fois du séjour nous entrons sur le parc, mais à un moment encore différent de la journée. Après le matin et la nuit, nous voici au coucher du soleil avec les bâtiments qui s’éclairent petit à petit alors que le ciel est encore clair. Effet garanti comme on peut le voir sur la photo de City Hall ci-dessus. Nous remontons Main Street en direction de Fantasyland (une grosse envie de voir une fois encore Philharmagic). Nous tombons sur le show de  Dream Along with Mickey (critique ici). Le temps de prendre une petite photo puis nous faisons route vers l’arrière du château vers lequel nous ne nous sommes jamais dirigés (trop de monde les fois précédentes). Nous en profitons pour faire deux-trois boutiques et découvrir les petits détails qui font le charme de Fantasyland.

Dream Along with Mickey devant le château

 

topiaires à proximité du château

Arrière du château

Détail dans Fantasyland

Après une séance de Philharmagic (une fois encore sans attente) où une fois encore on en a pris plein les mirettes, nous nous décidons de rendre visite aux fantômes de Haunted Mansion qui affiche des temps d’attente record, du coup on s’abstient.

Haunted Mansion

Il n’est que 18h et la faim nous tiraille (merci les sports nautiques) et la réservation à Ohana n’est qu’à 21h15. Là une autre spécialité locale nous attire l’oeil (au prix d’un crédit snack une fois encore).

Sleepy Hollow

Ce petit comptoir qui ne paye pas de mine nous a d’abord attiré le regard de par son nom. Et là un certain funnel cake nous a tenté. Nous en demandons un avec du sucre et l’on se retrouve avec une plat énorme de pâte ressemblant un peu à nos bugnes lyonnaises (pâte frite et recouverte de sucre glace). Super calorique, super blindant mais super bon. Vous trouverez ici les autres plats proposés par le Sleepy Hollow.

Funnel Cake

Avis : +++

Remarque : gras, sucré, tout ce qui est mauvais à la santé mais trop bon ! Attention part énorme.

Nous partons le funnel cake englouti dans une promenade de santé dans le parc, à faire les boutiques, parcourir les land et essayer de faire une ou deux autres attractions. Peine perdue, il y a un chouille trop de monde pour nous et de toutes façons nous serons de nouveau sur le parc le lendemain. Nous nous dirigeons plus tôt que prévu vers Main Street pour assister à Wishes. Nous nous calons contre une barrière, et la digestion aidant je m’assoupis en attendant le show qui démarre une bonne demi-heure plus tard (critique et vidéo ici). Encore une fois nous assistons à ce spectacle magnifique et attendons une bonne dizaine de minutes avant de quitter le parc histoire d’éviter la ruée vers l’extérieur. Nous avons tout notre temps, la réservation à l’Ohana est dans pas mal de temps.
Nous rejoignons le Polynesian cette fois-ci par monorail. Manque de chance nous tombons sur une nuée d’étudiantes Brésiliennes (que nous aurons croisé un nombre incalculable de fois auparavant et après) en pleine forme qui crient leur joie d’être ici au monde entier. Le tout réverbéré par la structure en métal du monorail. Effet assuré après une journée « fatigante ». Nous loupons 3 monorails blindés avant de pouvoir prendre le suivant pour rejoindre le Polynesian. Nous arrivons une gros quart d’heure avant la réservation le temps d’acheter un pin’s Stitch à la boutique de l’hôtel et nous venons récupérer notre « pager » afin d’attendre qu’on nous place.

Ohana

Le Ohana est un buffet traditionnel polynésien avec une super ambiance. Dès que le pager vibre nous sommes accueillis et orientés vers notre table où l’on nous amène la boisson de notre choix (thé/coca comme toujours) puis du pain polynésien. Ce buffet n’est pas fait d’une façon traditionnelle. Nous ne nous déplaçons pas aux buffets ce sont les buffets qui viennent à nous au moyen de serveurs se baladant avec des plats remplis de mets tous plus délicieux (et bourratifs) les uns que les autres. Poulet, riz, salade, Porc, crevette, Nouilles, légumes tout y passe et nous croulons sous la nourriture (et mon dieu qu’est ce que je regrette le funnel cake sur le coup). Nous goûtons et apprécions à peu près tout (hormis les légumes). Complètement repus nous refusons la tentative de seconde tournée. Pendant ce temps là un chanteur assure le spectacle. Très sympa. Nous pensons être au bout du repas et finir par un dessert léger et là on nous ramène le dessert typique polynésien. Autant dire qu’on aura juste mangé la glace. Le dessert polynésien typique étant tout simplement un pain perdu à la banane et au caramel avec une glace vanille dessus. Bourratif à souhait.

Pour un récapitulatif de tous les plats servis à table c’est ici.

Avis : +++

Remarque : attention à ne rien manger avant, la quantité est juste impressionnante.

Une fois le repas terminé nous roulons jusqu’à la zone de navette et retrouvons le sergent de la veille qui nous oriente comme la fois précédente vers notre bus qui arrive rapidement. Le détour par le Port Orleands RiverSide se fait sentir (le bus est tellement plein que nous sommes debout) et nous commençons sérieusement à canner (merci encore la digestion, plus jamais autant de nourriture !).

Une fois au French Quarter nous rentrons tant bien que mal à notre chambre (après un détour par la réception pour essayer de demander à la mâdâme comment qu’on transfère nos valises à l’animal kingdom lodge) et devons faire rapidement nos valises (l’horreur quand on est blindés et harassés) car le lendemain matin on a petit déj buffet (argggg encore de la débauche de bouffe) au Crystal Palace à 8h55 et on doit donner  nos bagages  avant à la bagagerie du Port Orléans qui s’occupera du transfert.

Nous maudissons intérieurement notre propension à en mettre de partout et la galère à tout plier et vers 01h du mat’ nous pouvons enfin dormir…

A suivre…

« »