Aujourd’hui nous faisons escale à Castaway Cay. De prime abord sachez que si vous ne faites pas une Disney Cruise Line vous n’aurez aucun moyen d’y faire un tour. En effet depuis 1996, l’île est la propriété exclusive de la Walt Disney Company.

L’île de 405 hectares, originellement nommée Gorda Cay était encore au début du XXème siècle un repaire de pirates et contrebandiers. Une piste d’aviation y a même été construite, même si aujourd’hui elle n’est plus utilisée, elle est toujours existante. Quelques scènes du film Splash (sorti par une filiale Disney) y ont été tournées dans les années 80. Seule une petite partie de l’île est utilisée (partie sud Ouest) et elle est désormais le passage obligé de toutes les croisières Disney Cruise Line qui s’effectuent de ce côté là de la planète. Le reste est encore à l’état sauvage comme nous pourrons le voir de l’Observatoire.

Nous nous levons de bonne heure, pas très frais (merci l’orage nocturne), et à l’ouverture des rideaux, comment dire.. la super déception, le temps est maussade, et mon humeur risque de suivre le temps si celui-ci ne se découvre pas.. Purée on est dans les Bahamas et il fait mauvais c’est quoi ce plan ? En plus il fait pas chaud *pfff*

Après un bon coup de pied aux fesses, nous nous dirigeons vers les buffets des Cabanas ou nous prenons de quoi nous requinquer.. En gros du sucré, du sucré et du sucré… Malgré le temps on s’installe en terrasse histoire de profiter de la magnifique vue (non dégagée) sur Castaway Cay.

Dès que l’ordre est donné de débarquer nous descendons sur la petite île et nous décidons d’aller y faire un petit tour à pieds. Nous tombons nez à nez avec un pirate (l’île n’est pas censée ne plus en héberger depuis le début du XXème ??), qui ne nous demande pas notre avis pour nous tirer la bobines (et nous faire les poches).. heureusement nous n’avons rien sur nous ^^

Nous partons à pied jusqu’au centre de l’île qui regroupe les boutiques, location de vélo, la plage des familles… En chemin nous croisons foison d’autres personnages (Pluto, Dingo, Mickey, Minnie…) et nous découvrons surtout des lieux emprunts de charme et d’un calme relatif (les gens ont du rester un peu plus longtemps sur le bateau vu le temps).

En chemin une pluie fine commence à s’abattre sur nous. C’est le moment de prendre la navette qui relie différents points de l’île avec comme objectif principal d’aller récupérer deux – trois trucs oubliés en chambre. Nous recroisons à ce moment là, nos deux compères français. Durant le trajet nous voyons une cérémonie de mariage en préparation le long de la plage (sympa le contexte, moins sympa le manque de soleil), et deux trois bouts de l’île (il n’y a pas  à dire c’est plus simple de le faire comme ça qu’à pieds. Arrivés au bateau, nous rejoignons la chambre pour consulter le planning (toutes les activités sur l’île sont annulées faute à l’orage, hormis le vélo, mais nous le feront plus tard).  A ce moment là le soleil semble pointer le bout de son nez. Changement express, maillot de bain, serviette, crème solaire. Nous en profitons pour aller saluer Tic&Tac sur le pont supérieur, avant de retourner sur l’île.

Nous redébarquons (pour la seconde et avant dernière fois de la journée), et ce coup-ci direction la zone de location des vélos, au centre de l’île. Nous avons pré réservé une heure de vélo, pour faire le tour de l’île et monter à l’observatoire. La ballade est très sympa on peut faire le tour de la partie accessible de l’île, de la partie shopping aux cabanes louées par les familles en besoin de tranquillité, en passant par la piste d’atterrissage, la plage adulte et l’observatoire. L’île n’étant pas très grande, et l’envie de faire un bout de sport, nous ferons trois ou quatre fois la boucle de l’observatoire, puis un petit arrêt pour se désaltérer au point repas près de la plage adultes avant de partir vers les cabanes réservées, avant de revenir, un peu plus d’une heure plus tard à notre point de départ. Autant vous dire que la durée n’est pas du tout calculée par les Cast Members et qu’ils vérifient à peine que vous ramenez bien les vélos. En tout cas la ballade est vraiment à faire, les vélos sont pas top niveau mais c’est sympa comme tout et l’on découvre des recoins très jolis de l’île.

A proximité de la piste d’atterrissage

 

En montant vers l’observatoire

 

Castaway Cay vue de l’Observatoire

L’île et le Disney Dream vus de l’Observatoire

 

La partie plus « sauvage » de l’île

 

La plage adulte

 

Une avancée sur la mer, après les cabanes

Sur le retour au bateau

Après avoir rendu les vélos, l’estomac un peu creux, une envie de crevettes se fait sentir. Or la partie restauration de la plage adulte ne propose qu’un gigantesque barbecue. Qu’à celà ne tienne, nous remontons à bord, les cabanas sont censées proposer un buffet. Nous nous faisons griller par Eva qui la veille avait bien insisté sur l’Excellenteuh Barbecue de la plage, et qui nous voit arriver en catimini aux buffets. Enfin j’y ferais pas long feu, pas l’ombre d’une crevette, pas le début d’un bout d’une pince de crabe.. Pff.. tant pis, nous posons le réflex dans la chambre histoire de justifier l’aller retour inutile, et nous repartons en navette à la plage adulte pour nous restaurer.

A suivre..

« »