Après avoir découvert un peu l’île de The Wizarding World of Harry Potter et ses boutiques, faisons donc un tour du côté des attractions de celle-ci. Il y a trois attractions très diverses dans ce monde :  une petite montagne russe assez sympathique quoique courte destinée aux plus jeunes, the Flight of The Hippogriff, un dark ride- robot coaster de la mort qui tue Harry Potter and The Forbidden Journey et enfin un duel de montagnes russes avec inversions : Dragon Challenge. Commençons donc par la petite montagne russe…

I. Flight of The Hippogriff

Cette petite montagne russe, nous entraîne dans le vol du célèbre oiseau à mi chemin entre un aigle et un cheval. Rapide mais sans à-coups elle est très sympathique à faire et l’on retrouve le long de la file d’attente et au long du ride des rappels à l’Univers Potterien, notamment un hippogriff en train de couver (non pô possib’), la cabane de Hagrid (au fond du jardin hum xD), et la tête du train est un hippogrif en simili osier. Nous l’aurons fait plusieurs fois avec grand plaisir (peu d’attente).

Hagrid’s House

Gare de départ

Avis : +++

Je vais rapidement aborder l’attraction suivante, pour la simple et bonne raison que nous ne l’avons pas faite… devinez laquelle et pourquoi.. tic tac, tic tac… Dragon Challenge ? Bingo… Parce qu’on est des poules mouillées ? Re bingo.

II. Dragon Challenge

Dragon Challenge c’est quoi ? Ben c’est ça :

coaster-net.com

et ça :

Sur le thème du tournoi des trois sorciers (Harry Potter et la Coupe de Feu),  le dragon de feu et le dragon de glace s’affrontent dans ce duel de montagnes russes inversées unique au monde. Existant bien avant l’ouverture du land Harry Potter, Duelling dragon a été rethématisée pour s’inscrire dans celui-ci  avec l’ajout de clins d’œil à l’histoire d’origine. Avant quelques incidents, les deux trains étaient sensés se croiser à trois reprises le long du ride afin d’augmenter les sensations.

Terminons donc sur une belle note au niveau des attractions avec l’attraction à la thématique la plus poussée et la plus fournie qu’il m’ait été donné de voir, avec une file d’attente monstrueuse, et un ride ENORME : Harry Potter and the Forbidden Journey.

III. Harry Potter and the Forbidden Journey

Cette attraction prend place dans le château de Poudlard. Nous entrons donc sous le regard de pierre de deux sangliers ailés  et sous la masse écrasante du château de Poudlard qui dresse ses tours au dessus de nous. La file d’attente est très longue et très bien agencée.

Nous entrons dans celui-ci par les oubliettes du château. Dans cette première zone on retrouve une réplique du miroir du riséd, et la statue de sorcière borgne (qui renferme un passage secret menant à pré-au-lard dans les films/livres)

Sortis des oubliettes, nous nous trouvons dans les serres où ont lieu les cours de botanique du professeur  Chourave :

Cette zone des serres est la plus longue et la plus éprouvante de la file d’attente. Et ce pour deux raisons, elle est d’une part très longue et peu aérée et d’autres part qui dit serre, dit effet de serre, qui dit soleil, dit réverb sur la serre, dit chaleur CQFD. Surtout que le contraste de température est énorme avec la zone précédente et la suivante qui sont de vraies caves fraîches. Arrivés au bout des serres nous pénétrons enfin dans le château.

Une fois dans le chateau, nous avançons dans une succession de salles. A l’entrée nous faisons face à l’architecte de Poudlard, avec les emblèmes des quatre maisons :

On retrouve aussi les sabliers représentant les points des maisons (purée je dois parler chinois pour ceux qui n’ont ni vu ni lu Harry Potter… tant pis vous savez pas c’que vous loupez !)

Quelques mètres plus loin on retrouve la statue d’un griffon qui, dans les livres et les films, dévoile un escalier magique relié au bureau de Dumbledore :

Nous entrons ensuite dans la salle des tableaux vivants (étonnants) :

Les tableaux parlent entre eux et avec les visiteurs, s’étonnant principalement de voir des Moldus à Poudlard.

Nous pénétrons à ce moment dans le bureau de Dumbledore où l’on retrouve une projection de celui-ci. Il nous accueille pour les cours de lecture dirigée sur l’histoire de Poudlard avec le professeur fantôme Cuthbert Binns. La salle suivante est juste la salle de Défense contre les forces du mal (brrrrr). Au fond de la salle Harry, Hermione et Ron dissimulés sous la cape d’invisibilité nous incitent à sécher les cours pour aller suivre un match de Quidditch (bouh pas sérieux ça). La salle est glauque à souhait avec des squelettes et des trucs bizarres de partout. Une fois celle-ci passée, nous traversons encore une salle ou deux dont une où l’on retrouve le choixpeau magique qui définit pour les nouveaux élèves entrant leur future maison.

Une fois celui-ci passé il est temps d’embarquer dans l’attraction en elle-même. Désolée d’avoir été longue mais la file d’attente est tellement riche en détail qu’elle est une attraction à elle toute-seule.

Nous grimpons sur le banc ensorcelés, nous sommes côte à côte mais ne voyons pas nos voisins (claustro attention, perso sur le coup ça m’a fichu plus la trouille que l’attraction en elle-même), nous descendons nos harnais et le sens de la marche est très bizarre, nous ne sommes pas face à ce qui va nous arriver dessus au départ mais de côté.. Et c’est parti mon kiki, dans un mélange de dark ride et d’immersion dans des films 3D nous parcourons le monde d’Harry Potter au travers de plusieurs tableaux. Nous sommes baladés dans tous les sens, une partie est très surprenante mais je n’en dirais pas plus, il faut vraiment découvrir ça en live, car c’est tout simplement énorme. Je crois que je n’ai jamais ridé une attraction aussi parfaite… Nous sortons de l’attraction avec une énorme banane et surtout l’envie de la refaire encore et encore.. Son seul défaut ? Son succès qui fait rapidement monter l’attente..

Avis : méga coup de cœur !

Je ne serais pas exhaustive si j’oubliais d’aborder les mini shows qui ont lieu dans ce land.

*La chorale des élèves de Poudlard et leurs grenouilles

Avis : mouaif sans plus..

* Combat entre les élèves de Beauxbatons et ceux de Durmstrang

Avis : anecdotique mais bon une bonne introduction à ce que l’on va découvrir par la suite..

« »