Après avoir combattu des extraterrestres et mangé des donuts, nous faisons face à  la Woody Woodpecker’s Kidzone. Cette partie du parc nous a paru bien moins intéressante que les autres et nous y avons fait au final bien peu de choses au vu de l’offre de ce land.

Cette zone héberge deux spectacles, deux aires de jeux thématiques pour les enfants ainsi que deux attractions, une montagne russe junior et un dark ride très sympathique..

Curious George Goes to Town et Fievel’s Playground sont les deux aires de jeux pour enfants. Pour la seconde aire de jeux, vos enfants sont réduits à la taille de la souris Fievel’s  tandis que dans la première ils sont directement catapultés dans les histoires très colorées de Curious Georges un petit chimpanzé qui s’est enfuit de son cirque.

A Day in the Park with Barney est le premier spectacle du land. Partez à la rencontre de Barney le dinosaure et ses amis dans une conte musical interactif. Destiné clairement aux plus jeunes et faute de temps, nous n’avons pas été le voir (et l’envie n’était pas pressante non plus). A réserver aux plus jeunes.

Animal Actors on Location est le second spectacle de Woody Woodpecker’s Kidzone. Comme son nom l’indique il met en scène des animaux acteurs. Faute de temps (et de motiv’ de Jérém’ de voir des animaux conditionnés pour épater la gallerie), nous n’avons donc pas été le voir. Même si au regard des vidéos, et avec un peu de temps devant soi, il peut être sympa à voir.

Passons aux attractions du land. Tout d’abord on y retrouve le parcours de montagnes russes junior Woody Woodpecker’s Nuthouse Coaster. Dans cette attraction (premières montagnes russes du resort créées), les passagers font le tour de l’usine à noix de Woody. Petite montagne russe toute calme, un peu à la Flight with te Hyppogriff, nous ne l’avons pas faite non plus…

Rohhh décidément vous devez vous dire, tout ça pour ça, un land complet nombre de choses à faire et à voir et rien ? pas une photo, pas une attraction ou spectacle testé, même pas une phase de régression dans les zones de jeux thématiques… et bien si ! Nous avons tout de même fait le dark ride d’ET, et là séquence grosse nostalgie.

*E.T. Adventure

A peine entrés dans le bâtiment, Mr Spielberg himself s’adresse à nous afin que nous aidions ET à rentrer chez lui pour qu’il puisse sauver sa planète. Le voyage s’effectuera bien entendu en lien direct avec le film, juchés sur une bicyclette. Munis de nos passeports intersidéraux donnés par les employés (puis remis avant l’embarquement sur les vélos), nous franchissons les quelques encablures avant de rejoindre l’atmosphère du film. Assis sur nos vélos nous parcourons l’histoire d’ET avant de nous envoler vers sa jolie planète. Comment juger un dark ride qui véhicule toute la nostalgie de l’enfance de quand on regardait le film avec sa famille, et qu’on pleurait à chaudes larmes sous les « ET téléphone maison ».. Bref séquence loukoum abêtissante mais on a adoré.

Avis :+++

A suivre la dernière partie des Studios Universal consacrée à Hollywood et il sera temps de clore le chapitre des parcs à thème pour ouvrir celui de la découverte pure du Sud de la Floride…

« »