Après une journée bien remplie à Universal, nous prenons la route direction la côte Ouest de la Floride et plus particulièrement de St Petersburg (non non pas en Russie), ses plages de sable blanc, ses dauphins, le soleil, la chaleur, bref les vacances et le repos.. Enfin le repos faut pas rêver non plus…

110 miles environ nous séparent de notre hôtel, et après deux heures de route nocturne nous arrivons à notre hôtel sur le Golfe du Mexique : le Magnuson Hotel Marina Cove ***.

Magnuson Hotel Marina Cove***

La température a augmenté de quelques degrés,  et malgré la nuit tombée, un je ne sais quoi nous dit qu’on est bien en bordure de mer… Un fond d’air iodé peut être. Fatigués par la route nous effectuons rapidement le check-in et nous jetons avec bonheur sur les lits confortables (après avoir plongé avec bonheur dans la baignoire).  La chambre climatisée comporte deux queen bed, une télé enfin un frigo et l’habituel combo cafetière/eau chaude/panier de courtoisie. L’ensemble est propre, grand et relativement neuf.

Sans parler de la magnifique terrasse donnant sur un jardin verdoyant et juste derrière, le golfe du Mexique. Magnifique vue au réveil.

Après avoir avalé deux trois gateaux, et lu la documentation des choses à voir dans le coin, nous décidons de faire un tour dans le jardin de l’hôtel au bord de l’eau. Le seul ‘hic’ ce sont toutes ces algues sinon le cadre est tout simplement enchanteur.

Extérieurs de l’hôtel

brr vilaines algues

L’hôtel est vraiment très bien situé pas très loin de l’autoroute et a proximité de plages très sympathiques.

Prix : 75€ sans petit déj

Points + : situation, taille, modernité et propreté de la chambre, magnifique vue sur la mer

Points – : pas de petit déj, les algues, la télé.

Note : 8/10

Nous reprenons la route direction les îles de Sanibel et Captiva mais entre temps nous nous arrêtons quelques kilomètres plus loin pour rejoindre la plage de Pass-a-grille (vantée dans la brochure touristique de l’hôtel). Après avoir garée la voiture sur le parking (payant) de celle-ci, nous chargeons 2h sur l’horodateur avant d’aller profiter de la plage sous un magnifique soleil. Nous foulons là une plage de sable blanc calme, immense,  avec de nombreux coquillage. La mer est juste turquoise et super claire, un régal. Un peu d’air marin rafraîchit juste ce qui faut et nous en prenons plein les yeux…

Une étendue quasi déserte

Après deux heures de pause dans ce cadre trèssss sympathique, nous reprenons la route car Sanibel et Captiva nous attendent et la route est fort longue encore…

« »