C’est les yeux remplis de jolies choses que nous faisons route vers notre prochain hôtel à Bonita Springs. Nous y arrivons tardivement, et trouvons un hôtel propre et moderne.

Best Western Bonita Springs Hotel & Suites*** 

Situé idéalement à l’entrée des Everglades côté Golfe du Mexique, il était le point de chute idéal après une journée passée à longer les plages.

Les chambres se trouvent être très spacieuses, la literie très confortable, chambre très propre, et une salle de bains très jolie. Sans parler de la présence d’un cro-onde, télé écran plat, gros frigo.. bref l’idéal pour une chambre d’hôtel.

Nous décidons ce soir là de ne pas mettre de réveil le lendemain, un peu fatigués de la grosse journée. Le lendemain matin, après avoir avalé un petit déjeuner correct, nous rechargeons la voiture, direction les Everglades.

Prix : 80€ petit déj inclus

Point +: grande chambre, très propre et moderne, + équipements

Point – : sans les photos, je ne me serais pas souvenu de l’hôtel, donc souvenir pas impérissable.

Note : 8/10

Après avoir fait le plein, nous prenons le GPS et impossible de déterminer un point de chute aux Everglades, toutes les données du Routard saisies nous donnent des temps de route monstrueux, pas de trail accessible par ce côté là de la Floride sans traverser les Everglades par l’autoroute et revenir sur nos pas ensuite pour prendre la route… Bref, plutôt que de passer des heures à supplier le GPS de nous fournir des données qu’il ne trouve pas nous décidons de mettre le cap directement sur Miami et Miami Beach pour faire un petit tour de reconnaissance vu que nous y passerons deux jours en fin de séjour. Nous prenons pour cela l’Everglades Parkway. La route est peu fréquentée ce jour là et nous avons un boulevard devant nous. La route est loin d’être planante à faire, j’ai trouvé des routes plus sympas.. A l’approche de Miami, le trafic se fait plus intense, et nous décidons d’embrancher vers Miami Beach pour faire un tour sur les plages.. Le paysage à clairement changé, après la route au milieu de nulle part (enfin si milieu de la verdure) nous embranchons sur des zones où des dizaines de routes se croisent, où les buildings montent très haut chatouiller les nuages, bref on passe de la nature calme à… un bordel monstre.

Arrivés à Miami Beach nous cherchons un parking, les rues sont blindées (pas d’autres termes), ça circule super mal, et pas un parking de dispo même après 45 min de recherche assidue..

Je commence sérieusement à fatiguer (je déteste rouler en ville) et nous abandonnons donc, la contrée du fric à gogo (avec les mémères à talons aiguilles et leur chihuahua ou les skaters avec leur serpent sur les épaules brrrr) pour retraverser le pont, nous retrouver dans Miami et ses zones très (trop?)  glauques, pauvre à mort, avec les personnes âgées au bord de la route qui tentent de vendre des bouteilles d’eau, des jeunes qui zonent, bref un pont qui séparent deux mondes complètement opposés.. Impression très très mauvaise de Miami sur le coup… Nous nous arrêtons vers 15h pour manger un bout (Taco Bell powaaaa, très bon), puis nous changeons nos plans et passons la fin de journée à arpenter les Mall de la région avant de rejoindre notre Motel dernière halte avant les Clés de l’Atlantique…

A suivre…

« »