Le HD Diner ou Happy Days Diner est un concept de restaurant américain thématisé fifties avec ses couleurs bleues et roses comme on pouvait le voir dans les « vieilles » séries américaines qui nous bourrent de nostalgie. La chaine a enfin ouvert un restaurant sur Lyon au niveau des terrasses de la Part Dieu.

Autant dire que c’est avec joie que nous avons attendu l’ouverture de ce lieu, et l’occasion de s’y rendre. Ce fût chose faite hier au soir. A l’approche du restaurant notre première impression est que celui-ci est ultra propre, ultra soigné, mais ultra petit. Une petite cinquantaine de couverts à vue d’œil et déjà bien plein (Astuce : le restaurant semble faire plats à emporter et astuce n°2 de 15h à 19h les happy hours permettent d’avoir 2 milkshakes pour le prix d’un). Le restaurant ferme ses portes à minuit, autant éviter les périodes de rush en se présentant assez tard et en évitant les vendredis/samedis qui doivent être bien pleins.
Comme nous nous en doutions la clientèle est à 90% composée de jeunes adultes à l’image des employés.

Sans titre

http://www.happydaysdiner.com

Après une petite vingtaine de minutes d’attente nous sommes enfin placés sur une table proche du comptoir en fond de salle. Le premier bémol est que le restau bien que petit est très bruyant et couvre la sono ambiante qui semble du coup inexistante. Mais bon nous passons au dessus de ça et partons à la découverte de la carte et de ses plats so americans.
En sus du menu commun à tous les HD Diner, le lyonnais à sa spécialité locale tant soit niveau boisson, qu’au niveau burger qui propose un burger avec andouillette, galette de pomme de terre, oignons frits, cheddar et salade.
Tout les plats sont accompagnés de frites au romarin.

Après quelques minutes de réflexion, et la faim grandissant, je m’oriente vers un combo boisson-plat-dessert.
Je jette mon dévolu sur le Americano Burger + Dr Pepper Cherry et en dessert un « Kiss Me Deadly ».
Jerem’ pour sa part prendra un Onion Burger + Dew Mountain et un cheesecake.

Après une rapide prise de commande, nos boissons nous sont servies rapidement. Les sodas américains en canette ont un goût délicieux de nostalgie floridienne. Le Dr Pepper étant un Cola like et le Dew Mountain une limonade à l’aspect très chimique jaune.

http://www.yumise.com

http://www.yumise.com

Nos plats sont apportés dans la foulée, ou tout du moins, il ne me semble pas qu’on ait attendu très longtemps (l’excellente compagnie y était peut être pour quelque chose).
Les plats sont copieux mais pas non plus débordants de nourriture, ce qui permet de finir ceux-ci, la cuisson demandée de la viande est respectée, les frites au romarin sont originales mais excellentes. Manque juste un peu de ketchup pour avaler les frites, en effet, petit oubli de notre serveuse, celle-ci ne nous a pas amenée de « Heinz ». Oubli réparé rapidement.

http://www.foodreporter.fr

Mon burger est donc composé d’un buns très moelleux, de fromage fondant, d’une viande cuite comme demandé, d’une tranche de bacon croustillante à souhait. A coté de celui-ci on retrouve un trio bout de salade-tranche de tomate – cornichon que je laisserais pour ma part.

Celui de Jerem’ contient peu ou prou la même chose en remplaçant la tranche de bacon par des oignons grillés délicatement parfumés *kof kof* (avec en option gratuite « haleine de chacal »).

Les serveurs sont disponibles sans être oppressants. Nous pouvons prendre notre temps pour discuter et manger sans souci, nous ne nous sentons pas observés et scrutés pour vite vider les lieux. Après avoir été débarrassés on nous amène de nouveau la carte pour le dessert. Choix rapidement fait pour ma part vu que j’avais repéré le dessert depuis mes recherches sur le site officiel (d’ailleurs les menus sont par ici).

Le Kiss Me Deadly est donc un Milkshake à la Vanille, Speculoos et du Bailey’s Irish Cream (poivrote je sais je sais), le tout surmontée d’une excellente crème fouettée et d’une cerise confite. Que dire si ce n’est excellent (je sais je radote). Je ne me serais pas retenue, je le siphonnais en 10 secondes chrono. Très léger, un goût de fou, franchement le dessert idéal.

Sans titre

http://www.foodreporter.fr

Le cheesecake de Jerem’ ne devait pas être affreusement dégueulasse vu qu’il n’a pas pensé une seule seconde à m’en faire goûter un bout, et il ne m’a toujours pas dit que les miens sont les meilleurs *groumpf*.

Après avoir étrenné les siège pendant presque 3h nous décidons de régler l’addition avant d’être fichus à la porte (nous sommes presque les derniers, enfin non on est bien les derniers *mégahonte* :/). L’étape douloureuse se profile, quand tout à coup, ma mémoire de poisson rouge se remet en marche, et je pose la question à 1 millions de $ :  » Est ce que vous faites des remises pour les employés de la Part Dieu » assorti de mon regard Chat Potté de rigueur. La bonne question qui va bien parce que oui troisième bon plan (suis trop aimable aujourd’hui), les employés de la Part Dieu bénéficient de 15% de remise sur l’addition si tant est qu’ils puissent fournir un justifica…. tif….. merdeuuuh j’ai laissé mon badge qui était dans la poche de mon blouson sur le bar de la cuisine… rahhhhhgghhhh.. Euh… les tickets restaurants avec le nom de la société (et qui précise part dieu oufff) marchent aussi. Quelle idée merveilleuse j’ai eu de les emmener moi.

Du coup 15% sur l’addition, les tickets restau sont acceptés sans limite de nombre j’ai l’impression et nous nous en tirons avec une addition de 36€ à deux. Disons que le rapport qualité/prix les vaut largement parce qu’on a quand même très bien mangé.

A recommander donc et à refaire au plus vite pour tester les nombreuses autres spécialités et desserts !

« »