Désolée de ne poursuivre que maintenant le trip report sur notre séjour dans le Grand Ouest des USA, mais depuis fin Août  j’ai pas mal de choses à gérer avec deux emplois.

C’est reparti donc pour la suite de nos aventures à Disneyland Resort en Californie. Après avoir discuté de méandres du Far Ouest Américain, il est temps de partir à la découverte d’un lieu haut en couleurs, où la fantaisie et la folie ont toutes les deux leur place… Mickey’s Toontown.

IMG_0126

Ce land ouvert au cours des années 90 n’a bien sûr pas été pensé par Tonton Walt. Basé sur le film culte « Qui veut la peau de Roger Rabbit » sorti sur les écrans en 1988, le land a du coup adopté les bâtiments cartoonesques et colorés du film. Se voulant l’antre des personnages de cartoon, un mix a donc été fait entre le film de Roger Rabbit et nos personnages Disney favoris que sont Tic&Tac, Donald, Mickey, Dingo et Minnie.

Nous retrouvons donc dans ce land les maisons de nos personnages fétiches et leur photolocation mais également un petit coaster et un dark ride basé sur le film de Roger Rabbit.

Caché à l’arrière de Fantasyland, la théma peut « brusquer » au premier regard mais au final ce n’est que du fun de parcourir cette zone du parc et de faire les grands enfants à la découverte des lieux de résidence de notre cher Big 5.

Nous trouvons ainsi la maison de Minnie très « fifille », l’arbre de Tic&Tac et ses noisettes, la maison un peu « cabossée » de Dingo, le bateau de Donald et la maison de Mickey riche en objets de collection. Tour à tour dans chacune de celles-ci on trouve des clins d’œil, des références, des objets anciens, bref de quoi tenir un bon moment à tout visiter pour les adultes pendant que les enfants se concentrent plus sur la forme et les couleurs.

A proximité de chacun des domiciles ou dans celle-ci on peut se faire prendre en photo avec le propriétaire des lieux. Bon nous n’avons pas cédé à notre esprit d’enfant pour faire une photo avec chacun d’entre eux (pour une fois.. bon il faut reconnaître aussi qu’on les a des dizaines de fois en photos déjà).

IMG_0145

IMG_0177

Le land est également composé de deux attractions Gadget’s Go Coaster et Roger Rabbit’s Car Toon Spin.

Gadget’s Go Coaster

IMG_0134

La méga énorme déception du séjour (mouarf surtout parce que ça commence à entailler notre projet de faire toutes les attractions des parcs). En effet, nous aurons beau y être allé plusieurs fois, cette attraction non pourvue de Fast Pass, aura toujours affiché des temps d’attente indécent pour nous (bon je rappelle qu’au dessus de 20-30 minutes, pour nous c’est une attente insurmontable) surtout quand la file d’attente est en plein soleil, dans un land où la verdure est juste inexistante et cède volontiers sa place au bitume.

Du coup nous n’aurons pas fait ce junior roller coaster, mais bon il faut reconnaître ce qui est ce n’est peut être au final pas une si grosse perte.

La seconde attraction des lieux, Roger Rabbit’s Car Toon Spin nous promet une (re)découverte du film. Projet alléchant !

Roger Rabbit’s Car Toon Spin

Avant toutes choses, l’attraction est très souvent blindée, mais fort heureusement dotée d’un dispositif Fast Pass, donc je vous conseille de ne pas hésiter à en prendre un (pour notre part la fenêtre retour était à peine 1h plus tard) afin de pouvoir faire ce dark ride plus que sympathique.

IMG_0179

Nous embarquons dans le petit taxi jaune de Roger Rabbit’s, disposant d’un volant que l’on peut actionner pour faire tourner celui-ci un peu à la mad hatter’s tea cups. Du coup au lieu d’un calme dark ride comme nous a souvent habitué les parcs Disney nous pouvons si nous avons envie, nous retrouver avec une voiture qui tourne énormément un peu à la « cat in the hat » du land « seuss landing » d’Island of Adventures. Nous arpentons dans l’attraction les rues de Toonville à la rencontre de Roger Rabbit, ses amis, ses ennemis, sa chérie. Une plongée très très très agréable dans le film. On a juste adoré !

Avis : +++

Remarque : prendre un fast pass, ou le faire tôt le matin ou tard le soir pour éviter l’attente.

A suivre…

« »