Archive for juillet, 2015


«  Here we pay tribute to the dreamers of the past… the native people, explorers, immigrants, aviators, entrepreneurs and entertainers who built the Golden State. And we salute a new generation of dreamers who are creating the wonders of tomorrow… from the silver screen to the computer screen… from the fertile farmlands to the far reaches of space. Disney’s California Adventure celebrates the richness and the diversity of California… its land, its people, its spirit and above all, the dreams that it continues to inspire. » – Michael Eisner, 8 février, 2001

Inauguré le 8 février 2001, le second parc Californien avait pour but de célébrer les différents visages de la Californie. Choix certes un peu étrange pour un parc… Situé en Californie, mais après tout pourquoi pas.

IMG_0215

A très courte distance (à peine quelques dizaines de mètres) du Disneyland Park, Disney California Adventures boudé par le public dans les premières années de sa vie, a subit dans les années 2010 un énorme lifting à coup de milliards de dollars US pour lui donner une seconde jeunesse. En résulte un magnifique parc dépaysant avec des nombreux hits pour les français que nous sommes.

Ne suivant aucun plan particulier, le parc est une juxtaposition de sept zones qui reprennent tour à tour le bord d’océan californien, les zones boisées ou encore les grandes villes de l’état.

IMG_1454

Petit enfin grand tour d’horizon de chaque zone du parc dans les sept prochains articles…

to be continued…

Le 17 juillet 1955 ouvrait le premier parc Disney au monde imaginé par Walt Disney himself.

60 ans après les deux parcs se sont mis au diapason pour fêter comme il se doit cet anniversaire de diamant. Entre décorations, spectacles produits pour l’occasion, merchandising, personnages pourvus de leur habits de lumière et mises à jour d’attraction. Petit tour d’horizon de la Diamond Celebration.

1. Les décorations spéciales 60ème anniversaire

Peu nombreuses dans le parc Disneyland California Adventure (hormis en façade du Carthay Circle Restaurant), les décorations du 60ème anniversaire sont bien plus présentes dans le Disneyland Park où l’on retrouve notamment les toitures du mini château recouvertes de nombreux joyaux qui scintillent tout au long de la journée sous le soleil californien et en soirée sous l’effet des éclairages très bien adaptés. Tout est fait avec beaucoup de goût notamment les fanions conçus dans les tons de bleus et blanc. Chic, classe sans verser dans le kitch. On est dans la Célébration sans en faire trop. On a beaucoup aimé.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

2. Les spectacles

A notre plus grand malheur nous n’avons pu caser Disneyland que sur 3 jours dont deux soirées. Bien trop peu quand on a vu la qualité et la beauté des spectacles nocturnes proposés pour l’occasion, qu’on aurait bien refait une seconde fois voire une troisième pour la parade Paint The Night.

  • Disneyland Forever

Le spectacle nocturne du Disneyland Park se compose d’un mélange entre projections, feu d’artifice, son et quelques effets spéciaux sur Main Street. Ce spectacle rend clairement hommage à Walt et son héritage. Les projections sur Main Street tout en assistant au feu d’artifice derrière le château sont justes géniales. Dans le même esprit que Dreams à Disneyland Paris mais avec tellement plus d’émotion et de « fond ». Juste magique. Les scènes de film présentées reprennent les plus gros succès des studios, de Mary Poppins au Roi Lion en passant par le succès de La Reine des Neige sans oublier la Petite Sirène et nombre d’autres classiques. La fée clochette comme dans les précédents feux d’artifices survole de nouveau le château et donne toujours un effet « Ouah ». Le bémol est peut être la durée trop courte du show. Quand on atteint cette qualité on aimerait que le spectacle dure une heure et pas une quinzaine de minutes.

  • Paint The Night Parade

Tout droit copiée de sa grande sœur Hong Kongaise, la parade Paint The Night dépoussière les parades nocturnes. Équipée de millions de LED, les différents chars gagnent en beauté et permettent entre autres la mise en avant d’écrans d’une netteté parfaite ce qui donne un effet superbe.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Très équilibrée et relativement longue on retrouve les chars de princesses habituelles, avec la présence incontournable du char de la Reine des Neiges avec les deux sœurs et en guest star Olaf mais également des petits chars pour les big 5. Les Pixar sont aussi mis à l’honneur avec la présence des chars de Toy Story, Monstres et Compagnie, et Cars. Le tout agrémenté de nombreux danseurs et danseuses (qui sont loin de faire tâche dans le décor). Une magnifique parade qu’on aimerait tellement voir passer les portes de Paris. D’ailleurs même si nous ne l’avons pas testé celle-ci est interactive. En effet, grâce à la technologie RFID les enfants et grands enfants ayant acheté des pinceaux spécialement conçus pour la parade peuvent faire évoluer les couleurs de certaines parties lumineuses de char grâce à leur pinceau.

 

(c) Inside The Magic

 

  • World or Color : Celebrate! The wonderful World of Walt Disney

Sur le papier nous n’étions pas convaincu du tout par cette évolution du spectacle nocturne fait de projections sur des écrans d’eau et d’effets d’eau et de lumières. Cependant une fois sur place nous avons été conquis. Avec Neil Patrick Harris en maître de cérémonie accompagné par notre inénarrable souris Mickey, le spectacle retrace le parcours de Walt et des parcs. Une excellente surprise et des effets parfois très surprenants du côté du public. Un spectacle de 22 minutes à ne pas rater comme les deux précédents. Bref pour ces célébrations il ne faut surtout pas avoir à faire de choix qui se révéleraient juste impossibles entre les différents spectacles nocturnes.

(c) Inside The Magic

Comme les parcs Californiens font les choses en grand, il est à noter que la parade sort deux fois par soir (la deuxième est beaucoup plus calme en terme de monde et nous a permis de nous placer idéalement pour faire les photos), tout comme World of Color qui se déroule deux fois par soir.

Il est important de souligner même si je ne l’aborde pas ici vu qu’il n’y a pas de modification significative pour les soixante ans que Fantasmic continue à être joué deux fois le soir également sur le Disneyland Park. Ce qui porte à 7 spectacles Nocturnes par soir en Californie. 😱

Du côté de Disney California Adventure la Mad T Party spéciale Diamond Celebration revient également ce qui permet de 6pm à 10pm de sortir des codes Disney et rentrer dans l’univers alternatif d’Alice où se mêlent musique pop rock, Dj party et autres happening. On avait adoré en 2013 même si fortement décrié par les fans Disney de la première heure tant c’est éloigné du concept des parcs. Malheureusement faute de temps cette année nous n’avons pu nous y rendre.

(c) attraction faction

3. Le merchandising 

On peut dire que Disney sait surfer sur les anniversaires. Le merchandising est varié, accessibles à toutes les bourses et du plus kitch au plus classe, du moins cher au plus cher. De la nourriture, des bijoux, des vêtements, des pin’s, des figurines. Tout pour contenter tout le monde. Par contre vu la ferveur du public et la vitesse à laquelle partent une grosse partie des items, chacun est limité à 5 articles spécial 60 ans par jour. Dans les faits on se demande toujours comment ils vérifient. Attention à ceux qui flashent sur un objet prenez le des que vous le voyez car certains sont en rupture rapidement et ne reviennent pas forcément de suite. Nous avions avant le départ ciblé un pin’s Open Édition tout simple, sur les trois jours de parcs nous ne l’avons trouvé que dans une boutique par miracle qui avait eu un réapprovisionnement le matin et il en restait plus que 3 sur tout le Resort. Bref de quoi bien se faire plaisir.

DL60merch(c) wdwinfo

4. Les personnages

De nombreux personnages parcourent les parcs en Californie mais ici revenons sur ceux qui se sont parés de leur plus beaux habits de lumière. Non indiqués sur les programmes des parcs on peut les retrouver à l’entrée de Main Street vers City Hall notamment. En l’espace d’une bonne demi-heure nous avons pu voir Minnie, Tic & Tac, Pluto, Dingo, Daisy et Donald. Malheureusement le seigneur des lieux ne semble pas se déplacer ou tout du moins pas quand nous y sommes allés.

 

 

5. Les mises à jour d’attraction 

Pour l’occasion les deux parcs ont entrepris un vaste programme de réhabilitations (non sans rappeler ce qu’il se passe actuellement à Paris) afin de remettre un gros coup de frais aux attractions les plus vieillissantes ou aux quartiers nécessitant une version 2.0.

  • Disneyland Park

Du côté du premier parc, les attractions emblématiques que sont Matterhorn Bobsleigh, Peter Pan et Alice se sont vues dotées de nouveau effets spéciaux avec des écrans et des projections extrêmement bien adaptées qui dépoussièrent vraiment le dark ride chez Alice, qui est plus anecdotique pour Matterhorn. Concernant Peter Pan la réhabilitation semblait super mais nous n’avons pu en profiter, dépités de ne jamais voir la file descendre sous les 45 minutes d’attente en plein soleil.

Depuis notre séjour, Indiana Jones Adventure avait subit un petit lifting également avec des effets de projections très sympa en début de ride sur la statut de Mara.

  • Disney California Adventure 

Un peu moins de nouveauté de ce côté ci, hormis une refonte totale de la zone de Condor Flat (zone où se trouve Soarin Over California). En effet, la zone a été rattachée à Grizzly Peak (exit Condor Flat) et donc subit un bon coup de penture pour coller au thème. Soarin’ qui se trouve dans le hangar de la zone a eu une update technique. Le système de projection a été modifié et  résulte une image bien nette et du coup une expérience bien plus immersive.

Bilan de ce 60 ème anniversaire : peu de nouveauté en terme d’attractions, mais des spectacles magnifiques, une Celebration tout en sobriété qui laisse une grande place à la nostalgie et au souvenir, bref pari réussi!!

7 mois sans articles, sans trace de vie. Le temps suffisant pour travailler deux fois plus afin d’amasser suffisamment d’argent pour fêter mes 30 ans dans l’Ouest Nord Américain. 4 semaines entre Canada et USA, entre Océan et Montagnes, vacances des extrêmes. Un petit détour par les 60 ans de DisneyCalifornie ce qui boucle la boucle du voyage de 2013 et me permettra donc enfin de mettre mon blog à jour. En terminant tout d’abord les articles sur Disney California Resort (en mettant à jour les premiers articles d’ailleurs vu qu’en deux ans les parcs ont quelques peu évolué). Puis je me m’attelerais à la mise à jour de Los Angeles avant de parler des parcs nationaux et autres villes Nord Américaines que nous avons visitées au cours de nos deux séjours en 2013 et 2015.

Une fois ce gros chantier terminé, une petite mise a jour des parcs floridiés se mettra doucement en place, en effet en octobre 2014 nous sommes repartis 15 jours en Floride…

Stay Tuned…