British Museum – Londres (United Kingdom)

Au cours de notre séjour à Londres nous avons décidé de faire une longue visite au lieu qui me fait rêver depuis des années : le British Museum (au même titre que le Louvre de Paris ou le Museum d’Histoire Naturelle de New York).  En tant que fan d’histoire et plus particulièrement de tout ce qui concerne l’Égypte et la Grèce Antique je ne peux que me balader dans ce musée comme une enfant dans une boutique de bonbons. Bref ce sera ma visite coup de cœur du séjour.

Le British Museum a une collection de plus de sept millions d’objets provenant de tous les continents et est l’une des plus grandes au monde. Lieu britannique le plus fréquenté, celui-ci permet depuis presque trois siècles de contempler des pièces uniques et pour certaines mythiques – comme la renommée Pierre de Rosette. Pour ceux qui ne connaissent pas celle-ci (minute enfin non article culture pardon) c’est un fragment en pierre contenant les hiéroglyphes égyptiens et leur correspondance en grec découvert par un soldat napoléonien et traduit par Champollion au cours du XIX ème siècle (un google trad antique en plus encombrant).

Ce musée est accessible gratuitement (même s’il est de bon ton de laisser quelques £ivres en sortie). Il convient de consacrer un bon moment au musée et surtout bien avoir en tête que l’on va beaucoup marcher (le musée est très vaste). Ne comptez pas rester qu’une heure, ce serait passer à côté de nombre de trésors sympathiques. Au final, en nous concentrant particulièrement sur l’Égypte, la Rome et la Grèce Antique (et par le malheureux concours de salle fermées) nous y sommes resté presque cinq heures.

Façade Avant du British Museum

Façade avant du British Museum

 

Après avoir franchi l’entrée nous arrivons dans un vaste hall situé sous une immense, magnifique et moderne verrière.

IMG_8112

La première salle que nous visitons est une immense et longue salle dont les murs sont parés de magnifiques bibliothèques *_* Ces trois salles en enfilade (Enlightment sur le plan) contiennent un florilège des collections de tout le musée. Ma pièce fétiche (avec les salles consacrées à l’Égypte Antique) assurément : des murs remplis de vieux livres et des vitrines contenant d’anciens objets le tout au milieu de magnifiques sculptures, un vrai bonheur pour les yeux.

IMG_8121

Nous poursuivons la visite par les salles contenant bon nombre de sculptures Égyptiennes avec en point d’orgue la présence d’un buste de Ramsès II et de la Pierre de Rosette, qui comme tout objet mondialement connu est juste une galère incroyable à photographier (imaginez une ruée de fan sur une méga star, ben là c’est pareil les hurlements hystériques, pleurs et évanouissements en moins).

Nous poursuivons la découverte des lieux par la salle des vestiges des Assyriens. Démesure est le maître mot notamment concernant les portes de Balawat présentées derrière les deux lions ailés de Nimrud (ville assyrienne).

Nous poursuivons la visite par les zones de la Grèce et de la Rome Antique avec notamment des parties du Parthénon Grec. Encore une fois de très jolies pièces de collection (même si d’un côté je ne peux m’empêcher de penser qu’on « dépouille » les pays de leur patrimoine en les exposant ailleurs, ce qui me gêne un peu sur les bords, mais si c’est à but de préservation, enfin bref).

IMG_8145

Je poursuis (seule) ma visite de l’étage supérieur à la découverte de l’Égypte des momies et des tombeaux. En effet, Jérém’ trouve ces salles glauques, et pour ma part juste supers intéressantes. Le long de cinq salles j’approfondis ma connaissance de mon ancienne marotte qu’est l’Égypte (à défaut d’aller faire un roadtrip là-bas). Momies, masques funéraires, processus d’embaumement, tout y passe et apporte son lot de connaissances.

IMG_8173

IMG_8171

La visite se poursuit plus rapidement sur l’Extrême Orient, la partie horlogerie au fil du temps et l’évolution des monnaies (avec nos bons vieux €, £, et $ en fin de parcours). Encore de magnifiques pièces de collection (« Je peux vraiment pas emporter ce magnifique collier égyptien à la maison ? non ? T-T »).

Après avoir parcouru un grand nombre de salles il est grand temps de déclarer forfait (on pourrait passer des semaines à arpenter le musée).

Magnifique découverte et must-do gratuit de la capitale britannique.

 

Visité en 2012

 

 

 

 

 

Sentier du Littoral – Presqu’île de Giens (83)

Située sur la commune de Hyères, la presqu’île de Giens est reliée au continent par un double tombolo (cordon de littoral reliant une île à un continent). Le sentier du littoral qui fait quasi le tour de celle-ci permet d’observer de magnifiques panoramas ainsi que divers ouvrages.

Autour de la Tour Fondue

La Tour Fondue appelée également batterie du Pradeau est un ancien fortin construit sous Richelieu au XVIIème siècle. Fermée au public pour des questions de sécurité elle n’en reste pas moins fort jolie dans le paysage.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Sentier du littoral au Sud de la Presqu’île

Voici quelques uns des panoramas que l’on peut rencontrer tout au long du sentier du littoral (6kms)  permettant de faire une ballade sympathique de 3h environ sans grand dénivelé.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le long des Marais au Nord de la Presqu’île, nous retrouvons ses moustiques, ses paysages de bout du monde puis nous arrivons à l’extrême Ouest de la Presqu’île avec ses paysages de bout du monde.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Quelques clichés supplémentaires autour des lieux abandonnés de la presqu’île.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Difficulté du sentier : Facile.

Visité en 2013.

Murder Mystery – Fort de Vancia (69)

Le fort de Vancia à Rillieux-la-Pape est connu dans la région pour être le siège de soirées horrifiques telles que les Vanc’Invasions et de soirées Halloween bien flippantes ainsi que d’un Survivor Escape Game.

Sur place d’autres activités plus adaptées aux flippettes sont aussi disponibles comme de l’accrobranche et pour des ultra sportifs des parcours commando.

A l’occasion d’une association avec Fever, un nouveau projet a été développé sur place : « Murder Mystery ».

Nous avons pu assister avec joie à l’avant-première de celle-ci, afin de découvrir ce nouveau concept de jeu.

Plongez avec nous dans les ténèbres de Vancia…

Il y a quelques dizaines d’années, dans un fort désaffecté transformé en asile psychiatrique, à la tombée de la nuit, des meurtres sauvages ont eu lieu. Personnels médical et patients ont succombé. Qui est à l’origine de ces morts ? Pourquoi ? Quand? Comment ?

Grâce à la magie des lieux, patients et médecins sont parmi nous pour pouvoir nous guider dans notre enquête digne d’un Sherlock Holmes. A travers les coursives et les salles de Vancia, nous partons à la recherche d’indices potentiellement laissé par l’auteur des crimes. L’interrogatoire des habitants de l’asile se révèleront précieux (ou pas) pour avancer dans notre enquête.

Par groupe de 10, nous enchainons les salles afin d’en découvrir le plus possible. Nous enchaînons les théories les plus alambiquées pour essayer de découvrir le fin mot de l’histoire. En 2h d’expérience, les théories deviennent de plus en plus nombreuses, de plus en plus farfelues parfois. Chaque intervenant réserve son lot de surprise et remet toutes nos certitudes en question.

Après avoir découvert chacune des salles, l’histoire de chacun des habitants de cet asile Ô combien mystérieux, il est temps pour tous de faire un point et essayer de ressortir une théorie. Qui se révèlera proche à environ 30% de la réalité après débrief auprès du maître des lieux.

2h de sursauts, de découvertes, de question, de plaisir. Le concept est génial. Que dire des acteurs et des décors qui sont juste fabuleux.

Pour une avant première, le jeu des acteurs était plus que convaincant, pour certains flippants à souhait, voire limite malaisants, un peu plus fun pour d’autres. On aura eu droit dans certaines pièces à notre lot de sursauts. Avec des personnes bavardes dans un groupe, les conversations avec les hôtes des lieux peuvent devenir… lunaires.

Les décors sont juste maîtrisés à la perfection, avec des meubles et du matériels d’origine médicale (non ce ne sont pas de vulgaires « décor ») qui nous plongent encore plus dans l’ambiance asile psy. Mention spéciale à la pièce du haut qui regorge de détails.

Bref un pur moment de plaisir!

Pour ceux qui ont leur place vous ne le regretterez pas (en plus l’équipe des lieux est hyper accueillante), et pour ceux qui ne l’auraient pas il reste encore quelques places disponibles sur une date. Précipitez-vous, tout est quasiment plein.