Category: Allemagne-Alsace


Dans la forêt enchantée nous retrouvons des scènes de contes très connus qui se déroulent dans des petits chalets au fur et à mesure de la route. Le point d’orgue de ce monde étant le cinéma interactif de la Bibliothèque Grimm.

 

* Bibliothèque Grimm-forêt enchantée

 

Cette attraction qui ne paye pas de mine en extérieur renferme un petit bijou. Nous entrons dans la salle de pré-show directement, remplie de dizaines d’objets et d’animaux. Lorsque celle-ci est pleine (ou que personne n’attend plus devant), elle s’anime d’un coup et nous raconte l’histoire. Nous sommes à la recherche d’un magicien qui parviendra à retrouver le livre des frères Grimm. Nous passons donc 1 à 1 devant le miroir magique, interactif, qui nous affuble qui d’une couronne de roi, qui d’un nez crochu et d’un fichu d’une vieille sorcière voire *tadaaaam* du fameux magicien recherché. Une fois le magicien trouvé, nous passons dans la salle suivante qui consiste en un cinéma interactif. Et que dire à part « ouah » ? c’était juste énorme ! Le seul défaut est la fin qui arrive trop vite et qui fait qu’on n’a pas trop compris.

Avis : +++

Nous remontons vers les hôtels pour faire du côté de l’Autriche deux « attractions » que j’avais personnellement beaucoup aimé en 2010.

 

Le monde magique des diamants – Autriche

Nous commençons par le monde magique des diamants qui est un parcours scénique pédestre qui nous permet de passer par la grotte des diamants. Lors de cette traversée  nous croisons les deux attractions qui se déroulent pour partie en son sein : l’Express des Alpes « enzian » une sorte de train de la mine et l’attraction aquatique (type rondins) de la descente rapide des Tyrols. Ce parcours scénique est de toute beauté, la partie dans le « noir » étant thématisée avec des nains à la recherche de leur trésors, dragon et autre bateau. En sortie nous nous retrouvons dans une partie plus éclairée (découverte des cailloux précieux) et tombons sur une boutique de toute beauté (kitchouille diront certains mais bon…).

Avis :++

Après ce parcours pédestre calme nous décidons de faire l’Express des Alpes (quitte à être sur place autant en profiter).

* L’Express des Alpes « enzian » – Autriche

Ce train de la mine, très court croise comme cité plus haut le parcours pédestre du monde magique des diamants et la descente rapide des tyrols. Rapide mais sans à-coups, c’est un vrai plaisir de le faire. Attention par contre aux mains, vaut mieux les tenir à l’intérieur des wagons, les arbres sont très proches. On repasse par la gare une fois sans s’arrêter pour un deuxième tour. Rapide, sympa, bref un petit bonheur à faire.

http://fr.wikipedia.org/

Avis : +++

Nous retournons vers le centre du parc et passons vers un parcours scénique le long du lac sympa à faire (et surtout sans attente).

Les radeaux de la jungle – Univers de l’aventure

Ici nous montons dans une embarcation de bois pour se balader au travers d’un paysage africain qui est situé sur le lac « principal » du parc. Il semble y avoir plus de personnage que lors de notre précédente visite. L’univers est plus développé que les deux précédentes attractions et plus sympa du coup. Puis bon faut dire qu’on a pas trop joué aux difficiles trop lancés dans notre conversation sur la magnifique, géniallissime et énormissime fête des Lumières Lyonnaise.

Avis : ++

Une grosse envie de faire les bobsleigh dans la partie suisse du parc se fait sentir, nous nous dirigeons donc par là bas, tout en passant par la partie « qui mouille » de la route. Ben oui attendez entre la route basique bien chiante et le petit chemin à côté avec des fontaines qui se lancent quand elles veulent vous choisissez la facilité vous ?

Nous refaisons donc le bobsleigh en privatisant un wagon complet, avec un peu de difficulté pour tous se coordonner pour tomber tous ensemble (enfin presque deux prendront le train suivant).  L’avis sur l’attraction est déjà ici.

Après ces grosses sensations fortes (aheumm) nous enchaînons par la suite quelques petits parcours scéniques sympathiques mais pas trépidants afin de se reposer un bout et reprendre nos esprits.

Gondoles des Elfes – Allemagne

Ce petit parcours sur une gondole à travers les contes et légendes allemandes est mignon mais surtout sujet à détente. Bref pas un souvenir impérissable mais quelques elfes mignonnes comme tout. Même si on a manqué de couler dans cette attraction, de par le roulis imprimé par certains dans notre embarcation (on s’amuse comme on peut) -_-

Avis : +

Promenade en bateau dans l’univers des marionnettes-France

Ce petit parcours qui se réalise dans une sorte de bouée nous fait découvrir les marionnettes françaises, je le reconnais, j’ai tellement été intéressée par l’histoire que j’ai plus passé de temps à mitrailler et à papoter que regarder ce qu’il se passait autour.

Avis : +

Les petits trucs bêbêtes c’est bien mais au bout d’un moment ça lasse. Si on allait se culturer un peu sur Mack et sa famille ? Direction Historama et son exposition Mackienne (qui se situe juste en dessous de Food Loop).

Historama – Angleterre

L’exposition en elle-même est sympa comme tout, on retrouve pas mal d’objets de l’histoire de Mack et notamment le « Bambi » qu’on avait au départ vu à l’hôtel Colosseo en 2010. Nous rentrons ensuite dans la salle de spectacle pour assister à un « film » sur l’histoire du parc. Comme je m’en doutais en voyant de l’extérieur des panneaux tourner, nous nous retrouvons dans un « Carroussel Of Progress » thématisé à la sauce Mack. Bien que ne comprenant rien à l’Allemand, les effets lumineux, les fontaines et l’apparition de certaines choses (je vais pas tout dire non plus) est très bien fichu. Bref j’ai beaucoup aimé et je le referais bien histoire de tout saisir car il y a tellement de choses dans chaque tableau qu’on ne peut pas tout voir d’un coup.

http://forum.epworldfan.fr

Avis : +++

 

Il est désormais l’heure de rejoindre le temple de LuminoCity au Theatro Dell’Arte.

 

Lumino’City – Theatro Dell’Arte – Italie

Ce spectacle ayant pour thème la lumière s’articule autour de numéros de magie, de voltige, de danse mais également de contorsionnisme. Les parties dansées sons assez spéciales mais mention à certaines robes des danseuses *_* . Les numéros de magie notamment de télépathie sont très sympathique avec un magicien et son aide très drôles. J’ai moins appréciée les deux contorsionnistes en fin de spectacle tout simplement parce que j’avais mal pour elles. Le numéro de l’artiste et son globe transparent était très dangereux mais superbe.

Avis : +++

Après toutes ces frayeurs, la faim commence à se faire sentir et nous nous dirigeons vers un restaurant de la partie Scandinave. En chemin nous trouvons un dark ride esseulé, nous nous laissons envahir par la culpabilité et donc le faisons sur la route.

Flocon des neiges – Russie

Un petit dark ride sur la Russie qui ne paye pas de mine mais qui est plaisant à faire. Bon ce n’est pas un must do non plus.

Avis : +

Bon maintenant trêve de plaisanterie et à table !

Fjord Restaurant – Scandinavie

Ce restaurant est dans le style cafeteria et a une thématique navale. Il y a une grosse diversité de plats entre poissons, viandes et d’accompagnement le tout sur le thème scandinave. Pour ma part je prend du saumon sur un lit de légumes accompagné de pommes de terre sauce je sais pas quoi. En dessert un gâteau chocolat recouvert de pâte d’amande et de chocolat (on comprend mieux les +2kg sur la balance au retour). A l’étage nous trouvons une pièce type « bureau du commandant de bord » qui fait très quartier privé avec ses rideaux accrochés à la porte. Nous nous isolons donc tous dans cette pièce, parfait pour la dizaine de personnes que nous sommes. Calme, avec une vue très sympa sur le parc et des objets qui suscitent la convoitise de tous. La nourriture est excellente, peu chère et nous passons un super moment tous ensemble.

Avis : +++

Nous nous orientons vers Wodan pour faire digérer le repas, mais vu la file d’attente, il est plus raisonnable de faire des boutiques et de prendre le monorail direction EuroMir. Bon pas de bol on ne descend pas au bon arrêt donc on est repartis pour un second tour de monorail (qui a dit boulet ?), nickel pour se reposer après un bon repas (je me demande d’ailleurs si l’erreur de descente était pas volontaire).

Pendant que les plus courageux font EuroMir (jamais même pas en rêve je monte la dedans), les autres font les shoppings addicts.

Le groupe se scinde par la suite en trois, les mi-vaillants enchainant sur EuroSat, les vaillants complètements fous sur Silverstar (qui affiche une minuscule chute de 67 m hein :/) et les poules mouillées que nous sommes Jerem’ et moi sur Matterhorn Blitz (qui est remplie de poules tiens on est pas dépaysés). Avis ici.

Une fois terminée nous rejoignons tout le monde à la boutique de Silverstar (bon on en a perdu un qu’on a mis 15 min’ à retrouver).
Il est temps désormais de faire ce qui pour nous sera la dernière attraction du week end : Eis Show après nous être séparés de nos topains Alex&Alex qui rentrent a casa.

Surpr’Ice in the Museum- Eis Show – Grèce

Ce spectacle sur glace a pour thématique la disparition du marteau remis à Roland Mack dans le cadre de sa nomination en tant que président de l’association internationale de l’industrie du loisir. Le spectacle nous a franchement déçus entre le patineur principal qui demande un tonnerre d’applaudissement pour la seule figure qu’il sait faire i.e un salto (ouais t’as pas révolutionné le genre mec, faut redescendre sur terre) et cette impression de mégalomanie sous tendue des Mack.  Après il y a des choses sympa comme l’athlète aux barres fixes et le groupe de patineurs. Bref avis mitigé (j’ai plongé du nez à un moment).

Avis : ++

Nous remontons sur Wodan, mais arrivés devant trop d’attente, plus une pluie fine agaçante plus la blessure de Jerem’ (qui se révèle après coup être une déchirure musculaire aux côtes) nous font renoncer à la faire. Nous nous baladons à 4 dans Europa Park. Nous réalisons sur le coup l’heure qu’il est. Nous décidons à notre plus grand regret d’abandonner les copains et de rentrer sur Lyon (désolé de pas avoir dit au revoir aux wodaniens mais il était déjà fort tard T-T), la larme à l’oeil (mais non ce n’est que la pluie groumpf). Toutes façons on s’reverra rapidement, en tant que gros fans idiots de DisneyLand Paris.

Le retour sur Lyon sera interminable. Flotte tout du long, à tendance raz de marée, travaux, nuit (quelle idée de partir à 6h30 aussi), perdus dans la cambrousse Allemande. Bref le pur bonheur. 5h plus tard (j’aurais conduit encore une fois 3h30 donc une pointe à 160 en Allemagne arggg) nous nous glissons avec bonheur au fond du lit, des images et pleins de bons souvenirs plein la tête.

En résumé : un magnifique week end en excellente que dis-je merveilleuse compagnie à refaire au plus vite !

7h30, le réveil sonne mais on le coupe, on est encore tout naze. Quelques minutes plus tard des coups de klaxons nous réveillent brusquement. Sympa le réveil, je mets le nez à la fenêtre et je vois deux petits personnages arriver en voiture. Et je suis très vite repérée…

Sympa comme tout le réveil au final. Nous prenons 20 minutes pour boucler les valises, les mettre à la voiture, récupérer le guide officiel du parc offert gracieusement puis nous rejoignons les copains pour prendre un petit déj’ buffet très bon au Castillo (pas mal de choix).

Une fois celui-ci terminé et pendant que certains vont finir de se préparer nous en profitons pour faire quelques photos de l’hôtel…

Passage Castillo <=> Alcazar

Après ces quelques clichés, nous rejoignons tout le monde dans le hall pour retourner sur le parc, et nous prenons une nouvelle fois le petit train pour rejoindre la tour panoramique qui se situe dans la partie France du parc, où deux personnes en plus se joignent à nous. Nous prenons par la suite la direction de la partie forêt enchantée qui a toute été rénovée depuis 2010 et améliorée grandement.

A suivre (gniark un court article, la suite et fin arrive ce week end !)

Une fois sortis de table, nous allons rendre une petite visite aux Pirates à la sauce allemande.

* Piraten in Batavia – Pays Bas

 

Dans cette attraction reprenant le principe de Pirates des Caraïbes, nous sommes transportés dans la jungle asiatique. L’attraction est sympathique comme tout, avec une profusion de détails et de décor. Il y a juste ce manque flagrant d’AudioAnimatronics quand on est des habitués des parcs Disney. Mais nous passons un bon moment dedans.

Avis : ++

Nous enchaînons cette après – midi là les attractions et spectacles et nous prenons un verre au Fast Food de Grèce.

Carnaval de Venise – Italie

Ce spectacle clairement inspiré de la Tiki Room Disneyenne est un comble du kitsch. Soit j’en avais un trop bon souvenir de 2010, soit elle a été modifiée depuis mais j’ai l’impression que nombre d’effets ont disparu, et le spectacle a été clairement raccourci. Bref moins fan. Autant Tiki Room a un charme désuet des années 70 autant celui-ci est plus kitsch qu’autre chose.

Avis : +

 

A la découverte d’Atlantis – Grèce

 

Cette attraction est du même style que l’attraction Buzz Lightyear LaserBlast. Nous montons dans des navettes et au moyen d’un pistolet, il faut viser les cibles. Le but : faire le minimum de points >_<. J’ai gagné haut la main à ce jeu là T-T. L’attraction est super sympa même si j’ai été super mauvaise.

Avis : ++

La Malédiction de Cassandre – Grèce

Cette attraction très déroutante, nous transporte dans la grèce antique. La salle du pré-show est très bien thématisée. Une fois dans l’attraction, on a l’impression de tourner comme dans un tambour de machine à laver. Sans parler de petites impressions bizarroides au niveau des sièges. Mais à faire, avec une bande son super sympa !

http://que-du-europa-park.skyrock.com

Avis : +++

Pegasus – Grèce

Cette montagne russe est très très sympa à rider. Elle nous donne de plus grosses sensations qu’un train de la Mine. Nous avons pour ne rien gâcher une super vue sur le parc et de superbes descentes. Nous étions juste après le premier wagon ce qui permet une meilleure vue que d’être dans la tête du pégase (que nous avions fait il y a deux ans). Bref un must do sur le parc.

Avis : +++

Après avoir parcouru la Grèce en long et en large (en évitant volontairement les attractions aquatiques, le temps s’étant couvert et la bruine commençant à tomber), nous nous orientons vers le pays du chocolat : la Suisse bien entendu ! (Sans vouloir vexer les belges hein 😉 )

Matterhorn Blitz – Suisse

Cette montagne russe a une file d’attente thématisée super sympa (on se retrouve plongés dans les alpes suisses avec une famille rustique). Le début du ride est très particulier avec un ascenceur qui nous pose sur les rails en haut de celui-ci. Après une descente de la mort qui tue, nous zigzaguons pas mal (bonjour les à coups). Mais l’attraction se révèle super sympathique au final.

Avis : +++

http://www.clickmagique.com

Schweizer Bobbahn – Suisse

Cette attraction qui reprend le parcours d’un bobsleigh est super sympathique à faire. Les trains au contraire de nombre d’autres ride ne sont pas fixés sur des rails, les wagons étant dotés de pneus. La sensation est tout à fait inédite, et parfois on a l’impression de verser dans le vide. L’attraction se déroule au dessus de la Suisse et le dépaysement est garanti. Un gros coup de cœur !

http://fr.wikipedia.org

Avis : coup de coeur

Universum Der Energie – France

Ce dark ride nous fait partir à la découverte du temps des dinosaures. Comment en faisant cette attraction ne pas penser à Universe of Energy d’EPCOT ? Les références sont flagrantes jusque dans le nom à l’aventure d’Ellen de Generes. Hormis le craquement des buggyes, l’attraction est sympathique comme tout, et voir ces bestioles énormes recrées devant nos yeux super sympa.

Avis : ++

http://eprust.free.fr

 

Cette journée sur le parc sera également marqué par une comédie musicale donnée dans le Globe Theater – Grande Bretagne.

Waterloo – Globe Theater – Grande Bretagne

Le spectacle s’articule autour des chansons d’Abba, de très connus comme Waterloo et des biens moins connus. Il allie danse, chant mais aussi voltige. Malgré la présence d’un pilier en plein champs de vision, le spectacle est fort sympathique et les artistes plein de talent. Sans parler du théâtre qui emprisonne en son sein une très jolie scène.

Avis : +++

Il est déjà 17h45 et nos amis sortent tout juste d’Euromir. Nous décidons de prendre le monorail à l’entrée du parc pour rejoindre les hôtels. Pas de bol, une fois arrivés devant celui-ci est fermé. Nous nous payons donc toute la traversée du parc à pédibus (hard).

Nous arrivons à 18h15 dans le hall de l’hôtel pile à l’heure du rdv fixé avec les autres qui nous ont honteusement lâché avant ^^. Nous nous retrouvons avec 4 chambres sur 4 étages différents. Original. Nous découvrons la notre avec une magnifique vue parc.

Nous prenons presque 2h de repos avant de nous diriger vers le superbe bar panoramique du Castillo. Histoire de rester dans le thème je commande une sangria. Premier essai transformé pour moi (ouais bon ok 27 piges et jamais goûté de Sangria je sais ça craint xD). Nous sommes rejoint rapidement par deux amis Strasbourgeois. Après moult discussions, et quelques millilitres d’alcool plus loin nous allons prendre notre repas au restaurant du Colosseo.

Nous avions déjà fait ce restaurant il y a deux ans et la qualité n’a pas varié d’un iota, toujours aussi bon. Même si la réaction du serveur a été très drôle quand on lui a dit qu’on était 10 à manger ce soir là. 2h plus tard nous ressortons du restaurant et disons au revoir à nos deux amis. Devant l’ascenseur, après réflexion et après changement d’avis, certains vont se coucher, d’autres les border, et les derniers vaillants boiront un dernier verre en comatant sur les fauteuils du bar du Castillo.

Nous remontons quelques instants plus tard, motivés pour dormir, enfin non pas tout de suite car un spectacle très sympathique se déroule sous nos yeux…

Nous nous endormons rapidement, ne sachant toujours pas si nous faisons la demi-heure de parc supplémentaire pour les résidents des hôtels du lendemain ou si nous ne descendons déjeuner qu’à 8h30 avec tous les autres.