Sentier du Littoral – Presqu’île de Giens (83)

Située sur la commune de Hyères, la presqu’île de Giens est reliée au continent par un double tombolo (cordon de littoral reliant une île à un continent). Le sentier du littoral qui fait quasi le tour de celle-ci permet d’observer de magnifiques panoramas ainsi que divers ouvrages.

Autour de la Tour Fondue

La Tour Fondue appelée également batterie du Pradeau est un ancien fortin construit sous Richelieu au XVIIème siècle. Fermée au public pour des questions de sécurité elle n’en reste pas moins fort jolie dans le paysage.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Sentier du littoral au Sud de la Presqu’île

Voici quelques uns des panoramas que l’on peut rencontrer tout au long du sentier du littoral (6kms)  permettant de faire une ballade sympathique de 3h environ sans grand dénivelé.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le long des Marais au Nord de la Presqu’île, nous retrouvons ses moustiques, ses paysages de bout du monde puis nous arrivons à l’extrême Ouest de la Presqu’île avec ses paysages de bout du monde.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Quelques clichés supplémentaires autour des lieux abandonnés de la presqu’île.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Difficulté du sentier : Facile.

Visité en 2013.

Découverte du Puy-de-Dôme : le Puy de Dôme (63)

Le Puy-de-Dôme, le département français doit son nom à l’un des sommets de la chaîne des Puys : le Puy de Dôme.

Ce volcan, désormais endormi, culmine à 1465 mètres et permet du haut de celui-ci d’avoir une vue à 360° sur la chaîne des volcans d’Auvergne.

P1020495

Deux possibilités pour rejoindre le sommet : à pied au bout de quelques heures de randonnée via le chemin des Muletiers ou en jouant de flemmardise en prenant le train à crémaillère (seule option envisageable depuis la fermeture en 2012 de la voie automobile).

Lieu privilégié pour le parapente, le sommet du Puy de Dôme permet de parcourir trois sentiers de découverte très faciles et de partir à la découverte du temple de Mercure.

Nous avons fait l’ascension et la descente via le train à crémaillère « le Panoramique des Dômes » (attention il y a toujours pas mal de monde au guichet donc pensez à réserver vos places à l’avance ou prenez vos billets aux guichets automatiques). L’aller retour suivant la saison coûte entre 14€ et 15€20 pour un adulte. Au sommet vous trouverez de quoi vous restaurer, ainsi qu’une boutique souvenir outre les chemins de ballade. Pour être honnête la cafétéria n’est pas mauvaise quoique pas donnée, la boutique a des souvenirs sympathiques mais pas transcendants.

P1020502
P1020499

Concernant les sentiers de découverte ceux-ci sont au nombre de trois.

Le premier permet de faire le tour du Temple de Mercure via le Chemin des Pèlerins. Il ne reste malheureusement que des vestiges en cours de restauration, de ce monument érigé au cours du IIème siècle et découvert fin du XIXème siècle avant d’être inscrit aux Monuments Historiques en 1889. L’impression est très étrange quand on fait face à ces très anciennes pierres qui côtoient un chalet et plus loin une immense antenne satellite. Mais quand même sympa à faire. Bon le chemin est bouclé en 15 minutes hors prises de photos.

Le second sentier, le Chemin des Conquérants, longe une partie du temple de Mercure et se prolonge sur deux points de vue magnifiques sur le Panorama « Limagne/Forez » puis sur la chaîne Nord des Puys. On y retrouve également nombre de parapentistes qui se jettent dans le vide, et donnent lieu à un magnifique spectacle.

Le dernier sentier bien plus long, Le Chemin des Curieux, permet de prolonger la visite précédente au milieu de la faune et la flore du Puy de Dôme (coucou les moutons), tout en découvrant les panoramas de Sancy/Combrailles et de la chaîne des Puys Sud. Avec un magnifique panorama sur le Puy du Pariou bien connu pour avoir figuré pendant longtemps dans les campagnes de pub de Volvic.

Au final une excellente découverte. Les ballades se font en une demi journée mais nous y avons passé presque une journée complète, à se reposer dans un espace magnifique et dépaysant. Vraiment très très très sympa !

Visité en 2015

Vosges : Randonnée des 3 Lacs à Orbey (68)

Pandémie oblige, les vacances lointaines en avion n’étaient qu’un doux rêve. A la faveur d’une quinzaine de jours de vacances en juillet, nous avons pris la route du « Nord » avec escale dans les Vosges. L’occasion de prendre un bon bol d’air et faire une grande randonnée autour de 3 lacs dans les Vosges.

Attention quand vous entreprenez cette randonnée de niveau modérée (environ 12kms), garez vous bien sur les parkings aux places indiquées et non en vrac le long de la route (nombre de voitures se sont pris un PV ce jour-là pour stationnement gênant).

Nous nous garons au parking du lac Noir et commençons la randonnée en direction du Lac Blanc via le sentier Cornélius, légèrement pentu (cercle rouge).

Après un passage en forêt nous débouchons sur le lac Blanc avec un joli panorama en prime.

Le tour du lac n’est pas possible à pied mais nous le longeons sur une bonne partie avant de prendre le sentier Freppel relativement escarpé sur lequel nous laissons un poumon.

Nous continuons tranquillement notre randonnée afin de rejoindre le Gazon du Faing via un chemin escarpé qui nous permet d’avoir un point de vue dégagé sur le lac Blanc en contrebas.

Après quelques kilomètres de montée nous atteignons enfin le gazon du Feing.

Ce sommet granitique est situé sur la ligne de crête entre le col du Bonhomme et le col de la Schlucht (à vos souhaits). Des kilomètres de terrain plat s’étendent sous nos yeux (à notre plus grand bonheur) et dévoilent un point de vue magique sur le val d’Orbey et le val de Munster. Détente pure et calme sont au rendez-vous.

Quelques centaines de mètres plus loin nous prenons un sentier qui nous permettra après une jolie descente de rejoindre le troisième lac : le lac des Truites (ou lac du Forlet). Celui-ci se dévoile déjà d’en haut et semble bien plus petit que les deux premiers.

La fatigue se fait sentir après déjà 9kms de marche mais nous rejoignons tout de même la « piscine » (qualifiée ainsi par un homme au désespoir de prolonger la rando de près d’1h pour faire le tour d’un « mini-lac » de montagne).

Encore deux petits kilomètres sur des pentes moins abruptes du Jura nous permettent de rejoindre notre point de départ, après une boucle de presque 12 kms et 6h de randonnée. Nous voyons sous un autre jour le Lac Noir.

Une très très belle randonnée dans les Vosges, calme, peu fréquentée avec de sublimes points de vue.

Petit résumé :

  • Randonnée de niveau modéré (440 m de dénivelé globalement) en boucle
  • 11 kms 500 environ
  • 3 lacs (Lac Noir, Lac Blanc, Lac Forlet) + Gazon du Faing
  • Prévoir de bonnes chaussures de rando, certains passages sont très humides
  • Visite en Juillet 2020