[Carnet de Route] Disney Cruise Line – Bahamas Cruise (3 Nights). Partie 4/8 : Nassau

 

En ce second matin de la croisière, nous nous réveillons avec un beau ciel bleu, et en mer.

 

Nous n’avons pas encore accosté dans la capitale des Bahamas. Le Disney Dreams fait en effet escale à Nassau pour la journée.

Nassau est la capitale et la plus grande ville des Bahamas avec plus de 200 000 habitants et occupe la quasi-intégralité de l’île de New Providence. Avant d’être un temple touristique très connu avec ses bijoux à foisons, son casino et son hyper-hôtel l’Atlantis, la ville a été fondée par les anglais au XVIIème siècle. Au XVIIIème elle devient le lieu de refuge des plus grands pirates notamment Barbe Noire qui devint le chef de ceux-ci. La couronne d’Angleterre envoya un corsaire pour déboulonner les pirates, et rétablir l’ordre. Au fil des siècles, la ville fut brûlée plusieurs fois par les Espagnols et elle fut occupée un temps par des révolutionnaires Américains.

Nous retournons à l’Enchanted Gardens pour prendre un petit déjeuner buffet très bien achalandé. En chemin, nous croisons des hôtesses de sang royal..

Au vu de la chaleur écrasante, nous décidons de partir tôt pour Nassau afin de ne pas trop subir celle-ci, et pouvoir rentrer dans l’après-midi sur le bateau pour profiter des activités aquatiques. Une fois débarqués, nous suivons la masse des passagers des bateaux de croisière (nous ne sommes pas les seuls) vers le port commercial.

Une fois vers la zone d’accueil nous trouvons le bureau officiel des navettes fluviales pour aller voir l’hôtel Atlantis (15$/p).

Autant dire que dès le départ je ne suis pas super branchée par l’ambiance de Nassau. La zone est noire de monde, on se fait alpaguer par les locaux, il y a une sorte de marché où tout et n’importe quoi est vendu. Nous attendons un bon moment en plein soleil avant de monter sur un minuscule bateau où les personnes sont chargées à mort.

Pas très rassurés, ça pue le mazout. Au bout d’une bonne demi-heure le bateau démarre enfin et le conducteur navigue à vue (-heureusement que des icebergs ne sont pas foison dans la région sinon j’appelerais Jacq à la rescousse-). Un autre bahaméen joue le guide pendant que nous avançons bien chargés vers Atlantis. En gros plein de belles baraques, de personnes friquées vs l’autre côté de l’île qui concentre la plus grosse partie de la population et la plus pauvre. Vive le choc. Nous débarquons enfin (délestés de quelques $ de plus pour le guide), et nous suivons les autres touristes, direction Atlantis. Sur le chemin ombragé, plein de petites maisons colorées au milieu de zones très verdoyantes, vraiment super sympa et très calme.

Puis nous arrivons au bout de quelques centaines de mètres dans le temple de la consommation : l’hôtel Atlantis. De loin il fait classe et imposant.

De près, il l’est tout autant, mais autant dire qu’une fois dedans, cette débauche d’argent, d’attrape-touristes au niveau du casino et de la surfacturation de chaque chose potentiellement visitable nous braque un peu (sans parler des zones interdites aux touristes et réservées qu’aux clients friqués de l’hôtel).

Pour le geste, nous jouons un petit peu sur une machine à sous (et histoire de justifier l’Aller-Retour à Atlantis), puis nous repartons fissa reprendre une navette fluviale pour rejoindre notre bateau (bon on aura encore attendu 30 min). Au final nous seront sur le bateau vers 13h30 alors que l’on prévoyait de rester bien plus longtemps sur Nassau, mais on s’est senti vraiment pas à l’aise sur cette île.

Nous n’avons que peu de photos des lieux, non seulement parce que l’on a pas aimé les lieux, mais surtout parce que par prudence on avait laissé le réflex dans la chambre.

Après un saut rapide à la cabine pour se changer et se rafraîchir, direction le buffet et ses montagnes de crustacés.. Bref bis repetitas de la veille. Après une longue séance de digestion-bronzette-transat sur le pont supérieur, il est temps de se mettre à l’eau et de partir patienter pour l’Aquaduck *_*

L’Aquaduck est un immense « toboggan » dans lequel on glisse sur une énorme bouée gonflable (à 2 personnes maxi). On part du niveau 13 du bateau et on redescend au niveau 11 avec une vue magnifique sur le bateau, ses installations, et surtout sur l’extérieur en passant « par-dessus bord ». Une super expérience, (attention à l’effet claustro sur les parties fermées du tube), une vue magique, et une légère sensation de vitesse. Vraiment à faire. Le seul défaut de l’Aquaduck, est le temps d’attente, vu qu’il est très prisé. Enfin cette attente passe vite notamment avec l’espèce de BD qui raconte la génèse de celui-ci. Bref on a adoré !

Légèrement mouillés, re-séance bronzette (et glace *_*), puis au moment d’aller faire un tour du propriétaire (encore et découvrir la Detective Agency (explications plus tard)) nous faisons une rencontre impromptue en chemin. 

Les piscines blindées, ne nous font pas envie plus que ça, bien trop bruyantes.

Nous crapahutons à travers le bateau et ses différents ponts, avec leurs activités dédiées. Au bout d’un moment, il est temps de repasser à la chambre nous changer pour entamer la soirée Pirates qui est précédée par notre repas au Royal Palace, lui même précédé par les spectacles Vilains Tonight et le préshow de la soirée Pirates.

 

[Carnet de Route] Disney Cruise Line – Bahamas Cruise (3 Nights). Partie 3/8 : Première soirée à bord

Nous étant positionnés sur le second service des restaurants, nous nous dirigeons donc vers le Walt Disney Theater qui accueille ce soir la cérémonie des Goldens Mickey. Ce spectacle comme pour la cérémonie des Oscars est précédé par le tapis rouge. Nous nous présentons devant la salle à 17h45 et profitons du tapis rouge où une vraie fausse présentatrice en tenue de soirée typique LA, accueille et interviewe de jeunes passagers. Nous rejoignons le théâtre, et tombons sur un magnifique lieu, avec rideau rouges, sièges très confortables, une magnifique scène et donc un superbe théâtre. Nous sommes conquis par les lieux.

Malheureusement pour respecter le travail des artistes, les vidéos sont interdites lors du show. Les Golden Mickeys d’une durée d’une heure, mélangent chant, danse, effets pyrotechniques et extraits de film. Aucune fausse note, de très bons passages, bref un super souvenir. Sur les trois spectacles donnés celui-ci se classera directement en seconde position.

Après ce spectacle, nous remontons dans le hall du bateau, le repas ne commençant qu’à 20h15. Nous croisons l’animal de compagnie de notre souris fétiche, l’occasion de faire rapidement une photo…

Nous découvrons les tableaux animés du bateau (qui serviront plus tard à une activité ludique très sympa). En effet, nous passons devant, nous trouvons une toile sous verre qui nous semble « normale ».. jusqu’à ce que celle-ci se mette en mouvement et nous montre une scène d’un film bien connu. Vraiment très bien fait.

Enchanted Gardens

Nous nous pressons vers 19h50 aux portes du restaurant. Distribution de lingettes (once again) puis on montre nos tickets récupérés plus tôt dans notre cabine. Ce restaurant s’inspire des jardins de Versailles. Tout au long de la soirée, la déclinaison du soleil est simulée jusqu’à son coucher et avec cela tout un jeu de lumière et de couleurs qui évoluent. Magnifique restaurant immersif!

Un serveur va nous placer. Nous sommes les premiers. Puis nous sommes rejoint par nos futurs compagnons de table. Un couple de brésiliens  ne maîtrisant pas très bien l’anglais et timides, et deux filles de NY assez… New Yorkaises on va dire. Quelques minutes plus tard à la table à côté nous retrouvons les deux français croisés précédemment dans l’ascenseur youhou !!! Nos différents serveurs (serveur, chef serveur et préposé aux boissons) se présentent à nous, puis prennent notre commande de boisson, et nous apportent le menu. Je carburerais au cherry coke tout au long des repas et Jerem au coca.

Le menu des restau se divise en 4 plats : entrée, Soupe/salade, plat, dessert. Autant dire que ce n’est pas lors de la croisière que le régime sera de mise.

Le menu de l’enchanted garden se trouve ici.

Pour ma part je prendrais :

    • North Atlantic Lobster Ravioli
      With Roasted Garlic and Sweet Basil in a light Tomato Broth

(ravioli de homard et son accompagnement à base de tomate, d’ail et de basilic)

      • Baby Spinach Salad

Tender Spinach tossed with fresh sliced Seasonal Pears, Toasted Pine Nuts and Crumbled Gorgonzola

(salade de pousse d’épinards, noisette, gorgonzola, et poire)

    • Caramelized Sea Scallops
      With Roasted Asparagus, Sun-dried Tomatoes, and Pearl Pasta, garnished with Caramelized Leeks and Veal Jus Reduction

(coquilles saint jacques, asperge, tomates, pâtes perlées & poireaux)

    • Strawberry Cheesecake
      With Whipped Cream and Fruit Coulis

(cheesecake à la fraise.. gros doute sur le dessert *trou de mémoire* mais c’est le plus probable).

Tous les plats étaient très fins, les coquilles st jacques énormes, la salade de pousses d’épinard légère passait très bien et le ravioli en guise d’entrée était pile ce qu’il fallait pour pas blinder l’estomac.

Jerem de son côté a pris :

      • Thyme and Garlic Brioche

Filled with Chanterelle, Hedgehog and Black Trumpet Mushrooms and Leek Stew in a light Buttermilk Cream

(brioche au thym et à l’ail avec des champignons, qu’il n’a pas mangé vu qu’il aime pas la moisissure lol, mais la brioche était très bonne).

      • Romaine Wedge

Fresh Crisp Romaine topped with a Creamy Romano Dressing and Homemade Spiced Croutons

(salade romaine)

      • Grilled NY Strip Steak

Thyme Roasted Vegetables, Double-baked Potato topped with handmade Herb Butter

(steack grillé, légumes roti au thym, patate)

      • Silky Dark Chocolate Mousse

With Whipped Cream and Berries

(mousse au chocolat)

Autant vous dire que tous les plats sont repartis vides… Le service était excellent, les serveurs aux petits soins venaient régulièrement nous demander si on voulait quelque chose de plus, tout cela sans être envahissants non plus. Le restaurant est très calme, malgré le nombre de tables.

Nourriture : +++

Service : ++

Ambiance : +++

Note : 17/20

Et autant dire que vu le fun qu’on avait à table on a passé les 3/4 du repas tournés vers nos voisins français à faire connaissance. A tel point que nous sommes partis parmi les derniers du restaurant (on nous a mis presque à la porte xD). Bon c’est pas tous les jours non  plus qu’on retrouve des parkfans français à l’autre bout de la planète sur un palace flottant.

Il commence à se faire tard et après un tit coup de froid sur le pont du bateau pour voir celui-ci dans sa version nuit, nous retournons à notre cabine.

En parlant de cabine, il est peut être temps de parler de celle-ci.
Nous avions réservé une chambre VGT c’est à dire une Verandah Guaranteed (promotion faite sur le site disneycruiseline afin de remplir les bateaux en période creuse). Seulement celle-ci est attribuée au dernier moment et nous pouvions tomber sur n’importe quel type de chambre. Nous avons obtenu une deluxe familiale qui s’est révélée non seulement charmante, cosy mais très grande (pour avoir fréquenté des cabines de ferry, on se serait crus dans un palace là). Sans parler de la terrasse et son mobilier qui permet de passer de longues heures de détente à regarder le soleil se coucher à l’horizon (ou les orages nocturnes).

 

cabine

Une surprise nous attend sur notre lit, merci à notre charmante mousekeeper !

Demain au menu : Nassau !!

[Carnet de Route] Disney Cruise Line – Bahamas Cruise (3 Nights). Partie 2/8 : Goodbye Florida

Muni du réflex, nous remontons rapidement sur le pont supérieur pour participer à la « Sail Away Celebration ». Les piscines ont été recouvertes afin que le maximum de guests puisse se mettre sur le pont.

Au vu de la foule, nous décidons de monter au pont du dessus afin de voir le spectacle « par le haut ».

Sur la scène se succèdent danseurs et personnages afin de fêter notre départ de Cape Canaveral.

 

Puis sur « When you wish Upon a Star » entonné par les sirènes du Disney Dream, le bateau largue les amarres direction Nassau. Les CM restés à quai nous saluent de loin et nous sommes temporairement accompagnés par des lamantins.

 

Un très bon moment !

 

 

Le port de Cape Canaveral s’éloigne petit à petit. Nous avons une petite heure devant nous pour découvrir un bout de bateau, passer par la case cabine pour nous apprêter pour notre premier restaurant (sur notre planning pour ce premier soir nous serons à l’Enchanted Gardens) et pour filer voir notre premier spectacle de la croisière : Les Golden Mickeys !