[Carnet de Route] Disney Cruise Line – Bahamas Cruise (3 Nights). Partie 8/8 : D-Day at Cape Canaveral

Ce matin nous nous levons de bonne heure, un petit pincement au cœur.  Ce sont nos derniers moments sur le Disney Dream. Nous prendrons notre See You Real Soon Breakfast à l’Animators Palate comme nous l’a indiqué la veille Eva. Il est déjà 8h bien sonnés et la foule attend que les portes s’ouvrent.

Une fois tous assis à la table de la veille, Eva vient prendre nos commandes. Jerem’ se contentera de viennoiseries, de jus d’orange frais et d’un chocolat chaud. Pour ma part je joue à la gourmande et commande « For a Sweet Journey – buttermilk pancakes, blueberry pancakes, whole wheat pancakes, Belgium waffles (all served with honey or breakfast syrup) » assorti d’un jus d’orange et de chocolat chaud également. Les pancakes et la gaufre sont à se taper les fesses par terre et je sors de table l’estomac bien rempli. Avant de quitter le restaurant nous remettons à Eva l’enveloppe contenant ses tips, comme nous l’avions fait la veille avec l’aide serveur, le chef des serveurs et notre housekeeper. Après un au revoir et un gros pincement au cœur, nous partons récupérer une photo que nous avions commandée la veille, et il est désormais temps de faire nos adieux au Dream. Nous suivons le chemin inverse de l’aller..

 

 

Nous passons rapidement la douane (nous n’avons rien à déclarer vu que nous n’avons (presque) rien acheté). Puis nous arrivons dans un hangar où nous partons dans un jeu de recherche d’une aiguille dans une meule de foin, ou comment retrouver ses bagages parmi des milliers d’autres valises de même couleur ? (ben oui on a pris des valises noires comme 90% des passagers). Nous trouvons rapidement la zone verte Tinckerbell, et après moult recherches toutes nos valises sont récupérées. Une fois sortis du bâtiment, nous rejoignons le parking. Il fait un froid de canard (après les plus de 30°C dans les Bahamas, on doit pas être loin des 10°C là, super choc thermique). Le hic, c’est qu’en 4 jours on a largement oublié l’endroit où on a garé notre voiture. Et c’est pas qu’on est chargés, mais presque. Nous voilà à faire tous les étages du parking à la recherche de la voiture, que nous retrouvons au bout d’un temps interminable..

Notre belle croisière se termine à la sortie de ce parking. Elle reste encore aujourd’hui près de 8 ans après un merveilleux souvenirs. Nous repensons encore souvent à Castaway Cay, aux Crew Members si gentils et à la BOUFFFEEE !!
Malheureusement actuellement toutes les croisières sont suspendues. Du coup en refaire une n’est pas dans nos projets. Surtout qu’à la sortie de cette belle expérience je me vois atteinte par un mal pas forcement très agréable : « le mal de Terre ». Pour ceux qui ne connaissent pas, l’oreille interne après une croisière a du mal à s’adapter à l’absence de roulis. Et du coup pendant quelques jours, de jolis symptômes comme la nausée, l’impression de tanguer, les vertiges se déclenchent. Est ce qu’un jour mon envie de croisière passera avant ce syndrôme? Pour le moment non mais qui sait…

[Carnet de Route] Disney Cruise Line – Bahamas Cruise (3 Nights). Partie 6/8 : Castaway Cay le bijou des Bahamas (Part 1)

 

Aujourd’hui nous faisons escale à Castaway Cay.

De prime abord sachez que si vous ne faites pas une Disney Cruise Line vous n’aurez aucun moyen d’y faire un tour. En effet depuis 1996, l’île est la propriété exclusive de la Walt Disney Company.

L’île de 405 hectares, originellement nommée Gorda Cay était encore au début du XXème siècle un repaire de pirates et contrebandiers. Une piste d’aviation y a même été construite, même si aujourd’hui elle n’est plus utilisée, elle est toujours existante. Quelques scènes du film Splash (sorti par une filiale Disney) y ont été tournées dans les années 80. Seule une petite partie de l’île est utilisée (partie sud Ouest) et elle est désormais le passage obligé de toutes les croisières Disney Cruise Line qui s’effectuent de ce côté là de la planète. Le reste est encore à l’état sauvage comme nous pourrons le voir de l’Observatoire.

Nous nous levons de bonne heure, pas très frais (merci l’orage nocturne), et à l’ouverture des rideaux, comment dire.. la super déception, le temps est maussade, et mon humeur risque de suivre le temps si celui-ci ne se découvre pas.. Purée on est dans les Bahamas et il fait mauvais c’est quoi ce plan ? En plus il fait pas chaud *pfff*

Après un bon coup de pied aux fesses, nous nous dirigeons vers les buffets des Cabanas ou nous prenons de quoi nous requinquer.. En gros du sucré, du sucré et… du sucré… Malgré le temps on s’installe en terrasse histoire de profiter de la magnifique vue (non dégagée) sur Castaway Cay.

Dès que l’ordre est donné de débarquer nous descendons sur la petite île et nous décidons d’aller y faire un petit tour à pieds. Nous tombons nez à nez avec un pirate (l’île n’est pas censée ne plus en héberger depuis le début du XXème ??), qui ne nous demande pas notre avis pour nous tirer la bobines (et nous faire les poches).. heureusement nous n’avons rien sur nous ^^

Nous partons à pied jusqu’au centre de l’île qui regroupe les boutiques, location de vélo, la plage des familles… En chemin nous croisons foison d’autres personnages (Pluto, Dingo, Mickey, Minnie…) et nous découvrons surtout des lieux emprunts de charme et d’un calme relatif (les gens ont dû rester un peu plus longtemps sur le bateau vu le temps).

En chemin une pluie fine commence à s’abattre sur nous. C’est le moment de prendre la navette qui relie différents points de l’île avec comme objectif principal d’aller récupérer deux – trois trucs oubliés en chambre. Nous recroisons à ce moment là, nos deux compères français. Durant le trajet nous voyons une cérémonie de mariage en préparation le long de la plage (sympa le contexte, moins sympa le manque de soleil), et deux trois bouts de l’île (il n’y a pas  à dire c’est plus simple de le faire comme ça qu’à pieds. Arrivés au bateau, nous rejoignons la chambre pour consulter le planning (toutes les activités sur l’île sont annulées faute à l’orage, hormis le vélo, mais nous en ferons plus tard).  A ce moment là le soleil semble pointer le bout de son nez. Changement express, maillot de bain, serviette, crème solaire. Nous en profitons pour aller saluer Tic&Tac sur le pont supérieur, avant de retourner sur l’île.

Nous redébarquons (pour la seconde et avant dernière fois de la journée), et ce coup-ci direction la zone de location des vélos, au centre de l’île. Nous avions pré-réservé une heure de vélo, pour faire le tour de l’île et monter à l’observatoire. La ballade est très sympa on peut faire le tour de la partie accessible de l’île, de la partie shopping aux cabanes louées par les familles en besoin de tranquillité, en passant par la piste d’atterrissage, la plage adulte et l’observatoire. L’île n’étant pas très grande, et l’envie de faire un bout de sport, nous ferons trois ou quatre fois la boucle de l’observatoire, puis un petit arrêt pour se désaltérer au point repas près de la plage adultes avant de partir vers les cabanes réservées, avant de revenir, un peu plus d’une heure plus tard à notre point de départ. Autant vous dire que la durée n’est pas du tout calculée par les Cast Members et qu’ils vérifient à peine que vous ramenez bien les vélos. En tout cas la ballade est vraiment à faire, les vélos sont pas top niveau mais c’est sympa comme tout et l’on découvre des recoins très jolis de l’île.

Après avoir rendu les vélos, l’estomac un peu creux, une envie de crevettes se fait sentir. Or la partie restauration de la plage adulte ne propose qu’un gigantesque barbecue. Qu’à celà ne tienne, nous remontons à bord, les cabanas sont censées proposer un buffet. Nous nous faisons griller par Eva qui la veille avait bien insisté sur l’Excellenteuh Barbecue de la plage, et qui nous voit arriver en catimini aux buffets. Enfin j’y ferais pas long feu, pas l’ombre d’une crevette, pas le début d’un bout d’une pince de crabe.. Pff.. tant pis, nous posons le réflex dans la chambre histoire de justifier l’aller-retour inutile, et nous repartons en navette à la plage adulte pour nous restaurer.

 

[Carnet de Route] Disney Cruise Line – Bahamas Cruise (3 Nights). Partie 3/8 : Première soirée à bord

Nous étant positionnés sur le second service des restaurants, nous nous dirigeons donc vers le Walt Disney Theater qui accueille ce soir la cérémonie des Goldens Mickey. Ce spectacle comme pour la cérémonie des Oscars est précédé par le tapis rouge. Nous nous présentons devant la salle à 17h45 et profitons du tapis rouge où une vraie fausse présentatrice en tenue de soirée typique LA, accueille et interviewe de jeunes passagers. Nous rejoignons le théâtre, et tombons sur un magnifique lieu, avec rideau rouges, sièges très confortables, une magnifique scène et donc un superbe théâtre. Nous sommes conquis par les lieux.

Malheureusement pour respecter le travail des artistes, les vidéos sont interdites lors du show. Les Golden Mickeys d’une durée d’une heure, mélangent chant, danse, effets pyrotechniques et extraits de film. Aucune fausse note, de très bons passages, bref un super souvenir. Sur les trois spectacles donnés celui-ci se classera directement en seconde position.

Après ce spectacle, nous remontons dans le hall du bateau, le repas ne commençant qu’à 20h15. Nous croisons l’animal de compagnie de notre souris fétiche, l’occasion de faire rapidement une photo…

Nous découvrons les tableaux animés du bateau (qui serviront plus tard à une activité ludique très sympa). En effet, nous passons devant, nous trouvons une toile sous verre qui nous semble « normale ».. jusqu’à ce que celle-ci se mette en mouvement et nous montre une scène d’un film bien connu. Vraiment très bien fait.

Enchanted Gardens

Nous nous pressons vers 19h50 aux portes du restaurant. Distribution de lingettes (once again) puis on montre nos tickets récupérés plus tôt dans notre cabine. Ce restaurant s’inspire des jardins de Versailles. Tout au long de la soirée, la déclinaison du soleil est simulée jusqu’à son coucher et avec cela tout un jeu de lumière et de couleurs qui évoluent. Magnifique restaurant immersif!

Un serveur va nous placer. Nous sommes les premiers. Puis nous sommes rejoint par nos futurs compagnons de table. Un couple de brésiliens  ne maîtrisant pas très bien l’anglais et timides, et deux filles de NY assez… New Yorkaises on va dire. Quelques minutes plus tard à la table à côté nous retrouvons les deux français croisés précédemment dans l’ascenseur youhou !!! Nos différents serveurs (serveur, chef serveur et préposé aux boissons) se présentent à nous, puis prennent notre commande de boisson, et nous apportent le menu. Je carburerais au cherry coke tout au long des repas et Jerem au coca.

Le menu des restau se divise en 4 plats : entrée, Soupe/salade, plat, dessert. Autant dire que ce n’est pas lors de la croisière que le régime sera de mise.

Le menu de l’enchanted garden se trouve ici.

Pour ma part je prendrais :

    • North Atlantic Lobster Ravioli
      With Roasted Garlic and Sweet Basil in a light Tomato Broth

(ravioli de homard et son accompagnement à base de tomate, d’ail et de basilic)

      • Baby Spinach Salad

Tender Spinach tossed with fresh sliced Seasonal Pears, Toasted Pine Nuts and Crumbled Gorgonzola

(salade de pousse d’épinards, noisette, gorgonzola, et poire)

    • Caramelized Sea Scallops
      With Roasted Asparagus, Sun-dried Tomatoes, and Pearl Pasta, garnished with Caramelized Leeks and Veal Jus Reduction

(coquilles saint jacques, asperge, tomates, pâtes perlées & poireaux)

    • Strawberry Cheesecake
      With Whipped Cream and Fruit Coulis

(cheesecake à la fraise.. gros doute sur le dessert *trou de mémoire* mais c’est le plus probable).

Tous les plats étaient très fins, les coquilles st jacques énormes, la salade de pousses d’épinard légère passait très bien et le ravioli en guise d’entrée était pile ce qu’il fallait pour pas blinder l’estomac.

Jerem de son côté a pris :

      • Thyme and Garlic Brioche

Filled with Chanterelle, Hedgehog and Black Trumpet Mushrooms and Leek Stew in a light Buttermilk Cream

(brioche au thym et à l’ail avec des champignons, qu’il n’a pas mangé vu qu’il aime pas la moisissure lol, mais la brioche était très bonne).

      • Romaine Wedge

Fresh Crisp Romaine topped with a Creamy Romano Dressing and Homemade Spiced Croutons

(salade romaine)

      • Grilled NY Strip Steak

Thyme Roasted Vegetables, Double-baked Potato topped with handmade Herb Butter

(steack grillé, légumes roti au thym, patate)

      • Silky Dark Chocolate Mousse

With Whipped Cream and Berries

(mousse au chocolat)

Autant vous dire que tous les plats sont repartis vides… Le service était excellent, les serveurs aux petits soins venaient régulièrement nous demander si on voulait quelque chose de plus, tout cela sans être envahissants non plus. Le restaurant est très calme, malgré le nombre de tables.

Nourriture : +++

Service : ++

Ambiance : +++

Note : 17/20

Et autant dire que vu le fun qu’on avait à table on a passé les 3/4 du repas tournés vers nos voisins français à faire connaissance. A tel point que nous sommes partis parmi les derniers du restaurant (on nous a mis presque à la porte xD). Bon c’est pas tous les jours non  plus qu’on retrouve des parkfans français à l’autre bout de la planète sur un palace flottant.

Il commence à se faire tard et après un tit coup de froid sur le pont du bateau pour voir celui-ci dans sa version nuit, nous retournons à notre cabine.

En parlant de cabine, il est peut être temps de parler de celle-ci.
Nous avions réservé une chambre VGT c’est à dire une Verandah Guaranteed (promotion faite sur le site disneycruiseline afin de remplir les bateaux en période creuse). Seulement celle-ci est attribuée au dernier moment et nous pouvions tomber sur n’importe quel type de chambre. Nous avons obtenu une deluxe familiale qui s’est révélée non seulement charmante, cosy mais très grande (pour avoir fréquenté des cabines de ferry, on se serait crus dans un palace là). Sans parler de la terrasse et son mobilier qui permet de passer de longues heures de détente à regarder le soleil se coucher à l’horizon (ou les orages nocturnes).

 

cabine

Une surprise nous attend sur notre lit, merci à notre charmante mousekeeper !

Demain au menu : Nassau !!