Tag Archive: Kilimanjaro Safaris


Notre premier réflexe arrivé sur le parc, au vue du monde plus important que lors de notre dernière visite est d’aller chercher des Fast Pass pour Expedition Everest (oui le Yeti nous manque déjà).

Tout au long du parc nous croisons des CM qui partagent leurs connaissances sur les animaux qui peuplent plus ou moins naturellement le parc (ici un hibou qui prend part plus tard au spectacle des oiseaux).

Nous croisons aussi des représentants d’une espèce bizarre, au départ nous ne comprenions pas la raison d’un tel attroupement pour un mur végétal jusqu’à ce que celui-ci, enfin celle-ci se mette en marche.

Nous remontons le long du parc pour aller voir le spectacle de Camp Minnie-Mickey : The Festival Of The Lion King. Nous croisons en chemin deux trois personnages et ayant un peu de temps avant la représentation nous jouons avec plaisir les mannequins auprès de Daisy, Tic&Tac, Pocahontas ou encore Frère Ours.

Le temps presse nous nous ruons dans la salle circulaire du Festival Of The Lion King.

Festival Of the Lion King – Camp Mickey-Minnie

Ce spectacle musical est pour moi le plus abouti de tous ceux présentés sur le parc (peut être parce que je suis fan du film ?). Il mêle avec brio danse, chant et acrobaties le tout sous l’oeil bienveillant de quatre énormes chars représentant divers personnages du film. Le début du spectacle (avant l’arrivée proprement dite des artistes) est rondement menée avec un très bon chauffeur de salle. Les artistes sont doués, on ne décroche pas une minute, par contre on a du mal à refermer la bouche, au vu de certaines performances (faut voir les voix de certains !). Bref un must do !

Avis : coup de coeur !

Remarque : une bonne grosse demi-heure de pur bonheur !

   

De belles images plein la tête, nous rebroussons (une fois n’est pas coutume) chemin. Les Fast Pass c’est très utile, certes mais bonjour les aller retour. En effet, la fenêtre FP s’ouvre déjà. On a à peine le temps de saluer nos proches cousins sur le chemin qu’on s’en envoie déjà plein la tête avec l’ascension à pleine vitesse en avant puis en arrière de l’Himalaya (avis ici).

Nous récupérons en sortie de l’attraction un petit souvenir de celle-ci -yes we did it ! Puis histoire de marcher encore plus (à cœur vaillant, rien d’impossible) nous partons de l’Asie rejoindre l’Afrique pour des FP pour le Kilimandjaro safari. La fenêtre de retour est très tardive (17h). Pas de souci, nombre d’autres expériences plus funs (or not) les unes que les autres nous attendent. A commencer par le spectacle Finding Nemo – The Musical.

Finding Nemo – The Musical – Dinoland U.S.A

Pour la peine, il est très mal nommé. Donné le titre de Musical à un spectacle qui  nous assène une voix stridente (celle de Nemo) tout du long, merci l’expérience. Hormis ce léger (énorme hum!) désagrément, le spectacle est sympathique et mignon même si quelque peu longuet. A voir (mais si vous devez le louper, il n’y aura pas mort d’homme).

Avis : ++

Remarque : boules quiès conseillées pour écouter Némo.

Le spectacle terminé, nous allons grignoter un bout puis direction Kilimandjaro Safari. Les expériences sont profondément différentes d’un jour à l’autre. Nous ne verrons pas le roi des lieux (on s’en fiche on l’a vue quelques heures auparavant dans sa comédie musicale, l’a qu’à bouder le vrai tant pis pour lui il n’aura pas l’inestimable honneur d’apparaître en photo ici ! Gniark! hum *_*) mais nous ferons face à nombre de ses colocataires.

Le safari terminé, nous prenons le temps de nous immerger dans la beauté des lieux, en profitons pour faire quelques boutiques, puis quittons à grand regret ce magnifique parc, que nous ne retrouverons pas avant de longues années. Au Revoir l’Animal Kingdom et retour à l’hôtel.

Ce coup-ci il fait encore relativement jour et de la terrasse nous assistons à la course effrénée d’un girafon et passons de longues minutes sur celle-ci entre détente et contemplation.  Quel spectacle !

A la nuit tombée, nous prenons une fois encore prendre notre repas au FF du coin (dégusté once again dans la chambre). La nuit tombe, nous ne sommes guère fatigués. Il est temps d’explorer l’hôtel (de nuit), de baver devant les magnifiques piscines et jacuzzi (trop frileuse je laisserai Jerem’ tester la magnifique piscine seul), et de se reposer sur les rocking chair d’une belle terrasse surplombant la savane.

Il commence à se faire tard, nous rentrons plier nos bagages, car ceci est la dernière nuit à Walt Disney World *méga loose* Demain soir nous serons à quelques centaines de kilomètres de ce lieu magique. Snifouille.

A suivre,

Le second jour à Walt Disney World, sera consacré la journée complète à l’Animal Kingdom, un parc mêlant attractions sympa et éducation sur la nature et les animaux. Situé à une quinzaine de minutes du Port Orleans, il a une navette spécifique qui relie l’hôtel au parc. Il est au final le parc le plus éloigné de l’hôtel.

Au niveau des horaires d’ouvertures, ce parc est le moins ouvert des trois car soumis aux heures d’ensoleillement. Au coucher du soleil, nombre d’attractions animalières ferment. En général les ouvertures standard sont en hiver 19h maximum, et les heures de magie en plus se déroulent uniquement le matin (horaires d’ouvertures étendus uniquement aux résidents des hôtels).

Ouvert en 1998, le parc est divisé en 6 zones sur un espace de plus de 200 hectares : zone Asie, zone Afrique, Discovery Island, Rafiki’s Planet watch, Camp Minnie-Mickey, DinoLand.

Ce parc est un vrai havre de paix, de calme et de découverte des animaux dans un environnement naturel recréé. Aucun animal est en cage, enfermé dans 2m² comme il est possible de voir dans certains zoos. Le clou du park étant le safari récréé dans la partie Afrique où les lions côtoient les girafes, autruches et autre flamants.

Plutôt que de faire le récit rébarbatif de la journée, détours, et autres, je vais juste donner mon avis sur les activités réalisées ce jour-là.

Zone Afrique

Kilimanjaro Safaris :  Dans un véhicule de brousse, nous partons à la découverte de la nature africaine, où l’on croise lions, girafe, zèbres, autruches , flamants, rhinocéros.. Les animaux vivants dans un environnement africain recréé, chaque safari est unique, d’un safari à l’autre chaque animal n’apparaissant pas forcément.. La voiture bouge pas mal, quand on comprend bien l’anglais et qu’on tombe sur un cast member sympa, l’attraction se révèle hyper intéressante et nous apprend beaucoup de choses. Attention, en période de forte affluence, le temps d’attente peut très vite augmenter, et vue l’expérience vécue, ce serait dommage de passer à côté, donc prenez des Fast Pass  (coupe file, 1 par personne) rapidement aux bornes près de l’attraction.

Avis : Gros coup de coeur

Remarque : FP disponible

Pangani Forest Exploration Trail : Un circuit à pied à travers la savane africaine très sympa à faire. Au moment où nous y sommes allés, celle-ci était en partie en rénovation et le circuit s’est retrouvé divisé en deux circuits du coup. Vous verrez de plus près et à votre rythme les animaux présents (notamment les gorilles qu’on ne peut voir sur le safari). Un walk through très agréable à faire, et généralement plus calme niveau monde.

Avis : +++

Remarque : Walk Through

Le reste de la zone Afrique se compose de boutiques et fast-food… Deux attractions celà semble peu sur la papier, dans les faits la zone est tellement immense, que rien que la ballade dans Pangani Forest prend un bon moment.