[Carnet de Route] Disney Cruise Line – Bahamas Cruise (3 Nights). Partie 4/8 : Nassau

 

En ce second matin de la croisière, nous nous réveillons avec un beau ciel bleu, et en mer.

 

Nous n’avons pas encore accosté dans la capitale des Bahamas. Le Disney Dreams fait en effet escale à Nassau pour la journée.

Nassau est la capitale et la plus grande ville des Bahamas avec plus de 200 000 habitants et occupe la quasi-intégralité de l’île de New Providence. Avant d’être un temple touristique très connu avec ses bijoux à foisons, son casino et son hyper-hôtel l’Atlantis, la ville a été fondée par les anglais au XVIIème siècle. Au XVIIIème elle devient le lieu de refuge des plus grands pirates notamment Barbe Noire qui devint le chef de ceux-ci. La couronne d’Angleterre envoya un corsaire pour déboulonner les pirates, et rétablir l’ordre. Au fil des siècles, la ville fut brûlée plusieurs fois par les Espagnols et elle fut occupée un temps par des révolutionnaires Américains.

Nous retournons à l’Enchanted Gardens pour prendre un petit déjeuner buffet très bien achalandé. En chemin, nous croisons des hôtesses de sang royal..

Au vu de la chaleur écrasante, nous décidons de partir tôt pour Nassau afin de ne pas trop subir celle-ci, et pouvoir rentrer dans l’après-midi sur le bateau pour profiter des activités aquatiques. Une fois débarqués, nous suivons la masse des passagers des bateaux de croisière (nous ne sommes pas les seuls) vers le port commercial.

Une fois vers la zone d’accueil nous trouvons le bureau officiel des navettes fluviales pour aller voir l’hôtel Atlantis (15$/p).

Autant dire que dès le départ je ne suis pas super branchée par l’ambiance de Nassau. La zone est noire de monde, on se fait alpaguer par les locaux, il y a une sorte de marché où tout et n’importe quoi est vendu. Nous attendons un bon moment en plein soleil avant de monter sur un minuscule bateau où les personnes sont chargées à mort.

Pas très rassurés, ça pue le mazout. Au bout d’une bonne demi-heure le bateau démarre enfin et le conducteur navigue à vue (-heureusement que des icebergs ne sont pas foison dans la région sinon j’appelerais Jacq à la rescousse-). Un autre bahaméen joue le guide pendant que nous avançons bien chargés vers Atlantis. En gros plein de belles baraques, de personnes friquées vs l’autre côté de l’île qui concentre la plus grosse partie de la population et la plus pauvre. Vive le choc. Nous débarquons enfin (délestés de quelques $ de plus pour le guide), et nous suivons les autres touristes, direction Atlantis. Sur le chemin ombragé, plein de petites maisons colorées au milieu de zones très verdoyantes, vraiment super sympa et très calme.

Puis nous arrivons au bout de quelques centaines de mètres dans le temple de la consommation : l’hôtel Atlantis. De loin il fait classe et imposant.

De près, il l’est tout autant, mais autant dire qu’une fois dedans, cette débauche d’argent, d’attrape-touristes au niveau du casino et de la surfacturation de chaque chose potentiellement visitable nous braque un peu (sans parler des zones interdites aux touristes et réservées qu’aux clients friqués de l’hôtel).

Pour le geste, nous jouons un petit peu sur une machine à sous (et histoire de justifier l’Aller-Retour à Atlantis), puis nous repartons fissa reprendre une navette fluviale pour rejoindre notre bateau (bon on aura encore attendu 30 min). Au final nous seront sur le bateau vers 13h30 alors que l’on prévoyait de rester bien plus longtemps sur Nassau, mais on s’est senti vraiment pas à l’aise sur cette île.

Nous n’avons que peu de photos des lieux, non seulement parce que l’on a pas aimé les lieux, mais surtout parce que par prudence on avait laissé le réflex dans la chambre.

Après un saut rapide à la cabine pour se changer et se rafraîchir, direction le buffet et ses montagnes de crustacés.. Bref bis repetitas de la veille. Après une longue séance de digestion-bronzette-transat sur le pont supérieur, il est temps de se mettre à l’eau et de partir patienter pour l’Aquaduck *_*

L’Aquaduck est un immense « toboggan » dans lequel on glisse sur une énorme bouée gonflable (à 2 personnes maxi). On part du niveau 13 du bateau et on redescend au niveau 11 avec une vue magnifique sur le bateau, ses installations, et surtout sur l’extérieur en passant « par-dessus bord ». Une super expérience, (attention à l’effet claustro sur les parties fermées du tube), une vue magique, et une légère sensation de vitesse. Vraiment à faire. Le seul défaut de l’Aquaduck, est le temps d’attente, vu qu’il est très prisé. Enfin cette attente passe vite notamment avec l’espèce de BD qui raconte la génèse de celui-ci. Bref on a adoré !

Légèrement mouillés, re-séance bronzette (et glace *_*), puis au moment d’aller faire un tour du propriétaire (encore et découvrir la Detective Agency (explications plus tard)) nous faisons une rencontre impromptue en chemin. 

Les piscines blindées, ne nous font pas envie plus que ça, bien trop bruyantes.

Nous crapahutons à travers le bateau et ses différents ponts, avec leurs activités dédiées. Au bout d’un moment, il est temps de repasser à la chambre nous changer pour entamer la soirée Pirates qui est précédée par notre repas au Royal Palace, lui même précédé par les spectacles Vilains Tonight et le préshow de la soirée Pirates.

 

Une réflexion sur “[Carnet de Route] Disney Cruise Line – Bahamas Cruise (3 Nights). Partie 4/8 : Nassau

  1. anne-laure037 dit :

    Oh, ça fait rêver, même si tu n’as pas accroché à Nassau, tu peux quand même dire que tu as été au Bahamas !!

  2. You need to be a part of a contest for one of the highest
    quality websites on the internet. I’m going to highly recommend this web site!

Laisser un commentaire