[Carnet de Route] Disney Cruise Line – Bahamas Cruise (3 Nights). Partie 5/8 : Oh Yoh Oh It’s a pirate night for me !

Arrivés à notre chambre nous trouvons celle-ci nette et en plus un petit cadeau personnel chacun : un bandana pirate assorti de son carton d’invitation : 

Ahoy, Mateys !
Captain Mickey and his famed pirate crew bestow a jolly buccaneer
Welcome ! ‘Tis ow time to don yer finest buccaneer garb for a treasure
Trove of pirate festivities await ! Here Be juste a sample.

Mickey’s Pirates in The Caribbean
A must er all hte li’l buccaneers 7:45 P.M.

Buccaneer fireworks blast
A fiery spectacle in the sky! 10: 30 PM

Club Pirate
The hottest dance club in all the seven seas,
for tue more experiences swabbies

And be sure to be wearin’ these here bandanas to all the festivities to properly show off your pirate pride !
Savvy? Yer PIRATES IN THE CARIBBEAN adventure has begun!

check your personal navigator for times and locations

Nous sommes donc conviés ce soir par le Capitaine Mickey et son équipage à une soirée Pirates qui se déroulera en trois parties : un spectacle Mickey’s Pirates of the Caribbean, suivi d’un feu d’artifice plus tard dans la soirée et d’une soirée très « dance club ».

Nous arborons donc  fièrement nos bandanas et nous mettons sur notre 31 car auparavant nous mangeons à la table Royale du Royal Palace. Mais ne piquons pas la place des personnes du premier service, allons donc voir le spectacle Vilains Tonight! qui nous promet de bons moments de rires et parfaitement dans le thème de la Pirates Party. Pendant ces moments, le bateau a largué les amarres. Nous nous rendons de nouveau au Walt Disney Theater.

Vilains Tonight!

Ce second spectacle de la troupe du bateau d’une durée d’une heure environ est une sorte de stand up avec un humour très « dark », cynique à souhait. Il met en avant les plus grands méchants de la planète Disney et les rôles principaux sont ceux du film Hercule : Hadès et ses boulets (Peine et Panique les si bien nommés). En tant que Seigneur du monde souterrain, il risque de perdre son trône, parce que ceux-ci sont devenus bien trop funs. Il fait donc appel à ses copains les supers vilains d’autres films pour rendre le monde souterrain plus terrible… brrrr *mouahahaha*

Différents tableaux se succèdent pour remplir la Evil-o-meter. On y retrouve des numéros dansés et chantés interprétés par les supers vilains à la mode Comédie Musicale US. Se succèdent entre autres Ursula, Cruella Devil, Captain Hook (Crochet par chez nous).

Franchement un énorme souvenir et un spectacle à mourir de rire. On a adoré ! Le meilleur spectacle de notre roadtrip. Hadès atteint un niveau de stand up monstrueux. Quelques mois après je n’arrive toujours pas à trouver le moindre défaut du spectacle.. Peut être celui de ne pas exister en l’état plus proche de Lyon?

Avis : gros coup de coeur !

Après le spectacle nous répondons donc à l’invitation du Captain Mickey et nous rendons sur le pont principal (toujours un étage au dessus pour éviter la foule) pour assister à la Mickey’s Pirates in the Caribbean party. Le bateau a revêtu son habit de lumière et le spectacle du bateau en lui même est déjà magnifique.

Le bateau est investi par une quantité de Crew Members déguisés en pirates qui tout au long du spectacle lancent des petits jeux avec les passagers (lancer d’anneaux, batailles d’épées avec les plus jeunes…). Nous sommes vite rejoint par le Captain Mickey et sa team.

Après un petit spectacle sympatoche d’une grosse quinzaine de minutes, rendez-vous est donné plus tard pour assister à la soirée pirates. En attendant repas royal pour certain, spectacle pour d’autres. Nous redescendons de quelques ponts pour rejoindre le Royal Palace. En chemin nous croisons un pirate facétieux, qui s’intéresse de très près à ce qu’il se passe sur la mer des Bahamas. Il daigne cependant se présenter à une de ses coéquipières…

Ne désirant pas tarder plus de peur de décevoir les altesses royales nous nous ruons à leur tablée.

Royal Palace

Changement complet d’ambiance, nous sommes transportés quelques siècles plus tôt à une tablée royale. Et le repas est digne d’un repas gastronomique français avec plein de spécialités bien de chez nous, quitte à être dans le cliché (escargots pouarggg).

Nous retrouvons notre aide-serveur sympathique de la veille, et tombons sur une nouvelle serveuse hyper chaleureuse : Eva (la plus belle rencontre du voyage). Celle-ci se démarque par un caractère bien trempé et surtout par sa volonté de nous imposer malgré nous les plats qu’elle recommande très fortement quitte à nous en donner deux au lieu d’un. Énorme partie de rigolade. On adhère !

Nous commandons nos softs habituels et commandons rapidement (il ne s’agit pas ce coup-ci de louper la soirée!)

Je prendrais pour ma part :

      • Pomegranate Glazed Duck Breast

With Gewürztraminer Gelée and Pomegranate Glaze

(magret de canard qui déchire, pas d’autre mot ne convient)

      • Belle’s French Onion Soup

With Gruyère Cheese Crouton

(soupe à l’oignon, très bonne)

      • Royal Palace Aged Angus Grilled Beef Tenderloin and Lobster Medallions

Sautéed Snow Peas and Marquis Potatoes with a Cognac Reduction

(miam *_*)

et en dessert histoire d’ajouter un bout de légèreté :

      • Tahitian Vanilla Crème Brûlée

With Macaroon

(bonne mais sans plus).

De son côté Jeremy aura pris :

    • Pomegranate Glazed Duck Breast
    • With Gewürztraminer Gelée and Pomegranate Glaze
    • Royal Market Green Salad

Cherry Tomato, Cucumbers, Peppered Goat Cheese and a Raspberry Vinaigrette

    • Grilled Farm-Raised Organic Chicken Breast Salad
    • Romaine Lettuce, Herbed Croutons, Cherry Tomatoes and a Creamy Parmesan Dressing

        • Chocolate Ganache

Served with Breton Sablé and Mango Coulis

Nous contrarions Eva avec le choix de nos desserts. Du coup elle nous ramène son choix pour nous prouver que ce qu’Eva recommande, et bien nous l’approuvons. Elle revient donc avec un soufflé au Grand Marnier.

Dubitatifs au départ, le gout est renversant et désormais nous croirons Eva sur parole ! Excellenteuhhh !! Yeah Excellenteuh! Tellement Excellenteuh qu’on en aura finalement deux au prix d’un et nous finissons donc notre repas avec non pas un dessert mais deux desserts dans l’estomac.

Nourriture : +++

Ambiance : ++ (moins fan de la tablée royale que des jardins enchantés)

Service : ++++ (tx Eva!)

Nous nous décidons à effectuer une promenade maritime histoire d’enclencher la digestion. En chemin nous nous faisons aborder par des pirates très connus, nous ne boudons pas notre plaisir…

Nous remontons sur le pont supérieur pour assister au Buccanner Fireworks blast.  Il faut savoir que seuls les bateaux de la Disney Cruise Line ont reçu l’autorisation de tirer un feu d’artifice en mer.

Autant dire que le spectacle est unique et magique. Le clou de la soirée. Après ce spectacle court mais émouvant, la soirée Pirates est lancée suite à l’abordage du bateau par Jack Sparrow et sa clique, et nombre de passagers se ruent sur la piste de danse. Nous restons dans le coin un bon bout de temps, histoire de profiter de l’ambiance et du ciel dégagé de la nuit.

Une bien belle seconde soirée (certainement la plus belle des trois niveau spectacles). Nous allons nous coucher la panse bien remplie et avec un petit air bien connu  nous trottant en tête…

La nuit aurait pu être de tout repos dans nos quartiers, seulement les mers des Bahamas ne sont pas de tout repos, et comme nos ancêtres les Gaulois nous craignons qu’une chose… que le ciel nous tombe sur la tête.. et vers 5h du matin c’est ce qu’il se passe.. Un énorme orage en plein milieu des Bahamas. Magnifique, mais très effrayant.. Celui-ci terminé nous retournons nous coucher, un peu dépités, car demain (enfin tout à l’heure) nous devons débarquer à Castaway Cay, la perle Disney des Bahamas et le temps s’annonce des plus maussades…

 

[Carnet de Route] Disney Cruise Line – Bahamas Cruise (3 Nights). Partie 4/8 : Nassau

 

En ce second matin de la croisière, nous nous réveillons avec un beau ciel bleu, et en mer.

 

Nous n’avons pas encore accosté dans la capitale des Bahamas. Le Disney Dreams fait en effet escale à Nassau pour la journée.

Nassau est la capitale et la plus grande ville des Bahamas avec plus de 200 000 habitants et occupe la quasi-intégralité de l’île de New Providence. Avant d’être un temple touristique très connu avec ses bijoux à foisons, son casino et son hyper-hôtel l’Atlantis, la ville a été fondée par les anglais au XVIIème siècle. Au XVIIIème elle devient le lieu de refuge des plus grands pirates notamment Barbe Noire qui devint le chef de ceux-ci. La couronne d’Angleterre envoya un corsaire pour déboulonner les pirates, et rétablir l’ordre. Au fil des siècles, la ville fut brûlée plusieurs fois par les Espagnols et elle fut occupée un temps par des révolutionnaires Américains.

Nous retournons à l’Enchanted Gardens pour prendre un petit déjeuner buffet très bien achalandé. En chemin, nous croisons des hôtesses de sang royal..

Au vu de la chaleur écrasante, nous décidons de partir tôt pour Nassau afin de ne pas trop subir celle-ci, et pouvoir rentrer dans l’après-midi sur le bateau pour profiter des activités aquatiques. Une fois débarqués, nous suivons la masse des passagers des bateaux de croisière (nous ne sommes pas les seuls) vers le port commercial.

Une fois vers la zone d’accueil nous trouvons le bureau officiel des navettes fluviales pour aller voir l’hôtel Atlantis (15$/p).

Autant dire que dès le départ je ne suis pas super branchée par l’ambiance de Nassau. La zone est noire de monde, on se fait alpaguer par les locaux, il y a une sorte de marché où tout et n’importe quoi est vendu. Nous attendons un bon moment en plein soleil avant de monter sur un minuscule bateau où les personnes sont chargées à mort.

Pas très rassurés, ça pue le mazout. Au bout d’une bonne demi-heure le bateau démarre enfin et le conducteur navigue à vue (-heureusement que des icebergs ne sont pas foison dans la région sinon j’appelerais Jacq à la rescousse-). Un autre bahaméen joue le guide pendant que nous avançons bien chargés vers Atlantis. En gros plein de belles baraques, de personnes friquées vs l’autre côté de l’île qui concentre la plus grosse partie de la population et la plus pauvre. Vive le choc. Nous débarquons enfin (délestés de quelques $ de plus pour le guide), et nous suivons les autres touristes, direction Atlantis. Sur le chemin ombragé, plein de petites maisons colorées au milieu de zones très verdoyantes, vraiment super sympa et très calme.

Puis nous arrivons au bout de quelques centaines de mètres dans le temple de la consommation : l’hôtel Atlantis. De loin il fait classe et imposant.

De près, il l’est tout autant, mais autant dire qu’une fois dedans, cette débauche d’argent, d’attrape-touristes au niveau du casino et de la surfacturation de chaque chose potentiellement visitable nous braque un peu (sans parler des zones interdites aux touristes et réservées qu’aux clients friqués de l’hôtel).

Pour le geste, nous jouons un petit peu sur une machine à sous (et histoire de justifier l’Aller-Retour à Atlantis), puis nous repartons fissa reprendre une navette fluviale pour rejoindre notre bateau (bon on aura encore attendu 30 min). Au final nous seront sur le bateau vers 13h30 alors que l’on prévoyait de rester bien plus longtemps sur Nassau, mais on s’est senti vraiment pas à l’aise sur cette île.

Nous n’avons que peu de photos des lieux, non seulement parce que l’on a pas aimé les lieux, mais surtout parce que par prudence on avait laissé le réflex dans la chambre.

Après un saut rapide à la cabine pour se changer et se rafraîchir, direction le buffet et ses montagnes de crustacés.. Bref bis repetitas de la veille. Après une longue séance de digestion-bronzette-transat sur le pont supérieur, il est temps de se mettre à l’eau et de partir patienter pour l’Aquaduck *_*

L’Aquaduck est un immense « toboggan » dans lequel on glisse sur une énorme bouée gonflable (à 2 personnes maxi). On part du niveau 13 du bateau et on redescend au niveau 11 avec une vue magnifique sur le bateau, ses installations, et surtout sur l’extérieur en passant « par-dessus bord ». Une super expérience, (attention à l’effet claustro sur les parties fermées du tube), une vue magique, et une légère sensation de vitesse. Vraiment à faire. Le seul défaut de l’Aquaduck, est le temps d’attente, vu qu’il est très prisé. Enfin cette attente passe vite notamment avec l’espèce de BD qui raconte la génèse de celui-ci. Bref on a adoré !

Légèrement mouillés, re-séance bronzette (et glace *_*), puis au moment d’aller faire un tour du propriétaire (encore et découvrir la Detective Agency (explications plus tard)) nous faisons une rencontre impromptue en chemin. 

Les piscines blindées, ne nous font pas envie plus que ça, bien trop bruyantes.

Nous crapahutons à travers le bateau et ses différents ponts, avec leurs activités dédiées. Au bout d’un moment, il est temps de repasser à la chambre nous changer pour entamer la soirée Pirates qui est précédée par notre repas au Royal Palace, lui même précédé par les spectacles Vilains Tonight et le préshow de la soirée Pirates.